MAGHREB
02/06/2015 13h:52 CET | Actualisé 02/06/2015 14h:42 CET

Brahim Gassas et d'autres députés de l'ANC annoncent un sit-in à l'Assemblée

Capture d'écran/Labess

L'ancien député de l'Assemblée constituante (ANC) Brahim Gassas est de retour! Cette fois, c'est parce qu'il revendique son "argent", c'est à dire des primes qui ne lui auraient pas été versées pour son travail à l'ANC de 2011 à 2014.

"Nous sommes entre 10 et 12 anciens députés venus pour faire un sit-in à l'intérieur de l'Assemblée", a-t-il affirmé sur Mosaïque FM.

"Les députés qui ont construit l'Etat en 1959 (...) reçoivent toujours des primes qui préservent leur honneur. Quand nous avons servi notre pays après la révolution, nous ne pensions pas qu'on nous punirait de la sorte. On nous a affamé! (...) Le travail que nous avons accompli ne pourra pas être surpassé dans le futur, même par dix parlements", a-t-il ajouté.

Samedi, il avait expliqué dans une interview chaotique au talk show "Labess", que durant 27 mois de travail à l'ANC, il n'a pas reçu de primes. A présent il réclame entre 31.000 et 35.000 dinars de primes des régions et de l'habitation.

"Je demande mon droit. J'ai travaillé et l'Etat doit me donner mon argent", a-t-il lancé.

"L'argent est disponible à l'Assemblée mais il n'y a pas de volonté politique de la part du président de l'ARP pour signer l'autorisation", a-t-il ajouté dans la même émission.

LIRE AUSSI: Tunisie - Débat houleux sur la parité: Brahim Gassas met le feu aux poudres (VIDÉO)

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.