ALGÉRIE
01/06/2015 10h:39 CET | Actualisé 01/06/2015 10h:39 CET

95 % des salles de cinéma algériennes sont fermées et non exploitées (Ministère de la Culture)

DR

95% des salles de cinéma algériennes sont fermées et non exploitées, a révélé Azzedine Mihoubi, ministre de la Culture, rapporté par l'APS.

380 des 400 salles de cinéma que compte l'Algérie sont ainsi fermées et non exploitées, selon le ministre de la Culture. Une cessation d'activité problématique, "qu'il faudrait traiter pour reconquérir le public", a-t-il rajouté.

Le ministère de la Culture entend par conséquent réhabiliter ces structures, à travers plusieurs plans de modernisation. Ces salles de cinéma non exploitées seront alors dotées en moyens modernes, dont des équipements de projection, a rajouté la même source.

Azzedine Mihoubi a révélé que la relance des festivals cinématographiques dans différentes régions du pays constitue un des éléments incitatifs pour la réhabilitation des salles de cinéma. Il a cité comme exemple le festival international d’Oran du film arabe qui a permis la réfection et la modernisation de trois salles de cinéma; "Maghreb", "Saada" et la cinémathèque d’Oran.

Le ministre a inspecté ces trois salles de cinéma qui abriteront le festival international d’Oran du film arabe dans sa 8ème édition du 3 au 12 juin prochain.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.