ALGÉRIE
01/06/2015 01h:25 CET | Actualisé 01/06/2015 01h:25 CET

Etats-Unis: vers une suspension de la collecte des données téléphoniques par la NSA

AFP

Le Sénat américain n'a pas réussi à trouver un accord pour éviter l'expiration du programme controversé de collecte des données téléphoniques par la NSA, prévue à 00h01 (04h01 GMT) lundi, ont indiqué des sénateurs dimanche.

Le texte de loi prolongeant la section 215 du Patriot Act fondant légalement la collecte ne pourra pas être adopté d'ici dimanche soir, ouvrant la voie au minimum à une suspension de la collecte des métadonnées, selon ces sénateurs.

A partir de ce soir les employés de la NSA qui consultaient la base de données (sur les appels téléphoniques américains) ne pourront plus le faire, tout cela grâce au sénateur Rand Paul qui a bloqué la procédure, a déclaré furieux à l'AFP le sénateur Richard Burr, président de la commission du renseignement du Sénat.

La Maison Blanche avait prévenu cette semaine que tous les serveurs de la NSA collectant les métadonnées des appels téléphoniques américains (horaires, durées, numéro appelé) cesseraient de fonctionner à 00h01 locales (04h00 GMT) si le Sénat ne prolongeait pas l'autorité légale du programme.

Une source proche du chef de la majorité du Sénat, Mitch McConnell, a toutefois indiqué que l'examen du texte bloqué dimanche soir se poursuivrait pendant la semaine, avec un vote final anticipé pour mardi ou mercredi.

La voie serait alors rouverte vers un rétablissement de l'autorité légale de la collecte des méta-données par la NSA.

Le sénateur Rand Paul, Républicain libertaire et candidat à l'investiture républicaine pour la présidentielle 2016, s'est félicité que le Patriot Act expire ce soir. Mais le sénateur du Kentucky, qui a su tourné à son profit la procédure législative compliquée du Sénat américain, est toutefois apparu très isolé.

Nous voterons cette semaine le projet de loi permet la poursuite de la collecte des données, a déclaré le sénateur Ted Cruz (Texas), autre candidat potentiel à l'investiture républicaine pour la présidentielle.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.