MAROC
18/05/2015 14h:02 CET

Espagne: Arrestation d'un Marocain membre d'un réseau de trafic d'organes

Ideal for Model Workshop use even the spent blades can be useful. Macro
tudedude/Flickr
Ideal for Model Workshop use even the spent blades can be useful. Macro

TRAFIC D'ORGANES - Cinq personnes ont été arrêtées en Espagne pour avoir tenté d'acheter un rein à un immigrant marocain sans ressources, a annoncé lundi la police.

Ces personnes, quatre Serbes et un Marocain, agissaient sur commande du chef d'une bande internationale de cambrioleurs, à la recherche d'un rein pour son fils, a précisé la police lors d'une conférence de presse à Madrid.

C'est en marge d'une enquête internationale impliquant aussi les polices de Belgique, de France, d'Allemagne et d'Espagne sur cette bande de cambrioleurs que la police a découvert l'affaire. L'homme était prêt à payer 6.000 euros.

L'immigrant "avait déjà passé les tests médicaux nécessaires pour un don ou une vente" d'organe, a expliqué le chef de la police espagnole Ignacio Cosido. "Mais il a changé d'avis, et le groupe l'a alors détenu et frappé". "Il a été séquestré, frappé et menacé de mort afin qu'il accepte", a précisé la police dans un communiqué. "C'est un immigrant qui était dans le besoin ce qui le rendait d'autant plus vulnérable", a encore estimé M. Cosido.

L'opération qui a permis en avril les cinq arrestations liées à la tentative d'achat d'un rein a également abouti au démantèlement de la bande de cambrioleurs, avec 48 arrestations, selon la police. Les cambrioleurs se servaient en particulier de mineurs, spécialisés dans le vol de bijoux et d'argent liquide et accusés notamment de nombreux vols à Munich.

L'Espagne est le pays du monde où le don d'organes est le plus répandu, avec 4.360 greffes en 2014. En janvier 2014, la police avait déjà arrêté un Libanais qui tentait d'acheter un foie à un Roumain. Le trafic d'organes y est interdit et passible de douze ans de réclusion.

LIRE AUSSI:Ces criminels marocains qui ont défrayé la chronique judiciaire

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.