MAROC
16/05/2015 06h:01 CET | Actualisé 16/05/2015 06h:05 CET

Crash d'un F-16 marocain au Yémen: Le corps du pilote marocain pourrait avoir été repéré

Wikipedia

ARMÉE - La dépouille du pilote marocain dont l'avion de combat s'est écrasé au Yémen pourrait avoir été localisé, ce qui "devrait aboutir à son rapatriement", ont indiqué vendredi soir les Forces armées royales (FAR).

Cet avion faisait partie des six F-16 marocains qui participent aux raids de la coalition arabe contre les Houthis. Les rebelles chiites ont affirmé avoir abattu l'appareil tandis que la coalition a assuré qu'il s'agissait d'un problème technique ou d'une erreur humaine.

Après plusieurs jours d'informations contradictoires sur le sort du jeune pilote, les FAR ont affirmé que son corps "aurait été repéré", à la faveur du "recoupement de l'ensemble des informations (...) en coordination avec des sources locales".

"Les contacts menés localement par les autorités marocaines devraient aboutir au rapatriement, après les formalités d'usage, de la dépouille présumée", ont-elles poursuivi, dans un communiqué.

Selon la même source, sur ordre du roi Mohammed VI, un avion des FAR a été envoyé sur place vendredi avec "à son bord une équipe de généticiens devant s'assurer, le cas échéant, de l'identité du défunt".

Dans leur précédent communiqué, mercredi, les FAR avaient indiqué conserver l'espoir de retrouver en vie Yassine Bahti, 26 ans, dont le sort a tenu en haleine les médias du royaume.

Le Maroc avait confirmé fin mars sa participation aux opérations militaires, indiquant avoir "décidé d'apporter toutes les formes d'appui à la coalition pour le soutien de la légitimité au Yémen".

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.