MAGHREB
14/05/2015 13h:13 CET | Actualisé 15/05/2015 07h:11 CET

Qu'est ce qu'un ksar tunisien? L'institut National du Patrimoine en passe d'inscrire les ksour au patrimoine mondial de l'UNESCO

rihabrahouba20100.blogspot.com

L'Institut National du Patrimoine (INP) multiplie les efforts, en partenariat avec toutes les parties concernées et la société civile à Tataouine, pour l'inscription des Ksours Sahariens de la région sur la liste préliminaire du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Cette démarche a été annoncée cette semaine, par Nabil Kallala, Directeur Général de l'INP à la clôture d'une conférence scientifique sur le thème "Le Patrimoine de Tataouine et son rôle dans le développement régional durable" qui coïncide avec la célébration du mois du patrimoine dans la région.

L'INP entreprend actuellement, une série d'interventions dans la région de Tataouine pour y valoriser le patrimoine architectural et restaurer certains Ksours sahariens, citant à cet effet les travaux en cours dans le village montagneux et

"Ksar Beni Barka". Ces interventions seront suivies de travaux d'aménagement des parcours menant à ces sites afin qu'ils deviennent une destination touristique et une source de développement économique pour la région, a-t-il souligné.

Les ksour, c'est quoi?

Les ksour de Tunisie sont essentiellement concentrés dans le sud-est du pays, dans la zone comprise entre Matmata et Tataouine, où l'on en dénombre environ 150. Ils font partie du patrimoine culturel de cette région et suscitent toujours un engouement touristique.

Les ksour étaient des greniers généralement utilisés par les berbères pour stocker leurs principales richesses dans les zones arides du sud tunisien durant de longues périodes. Céréales, blé, olives et produits de bétail étaient stockés à l’abri dans des ghorfas, petites pièces qui donnaient sur la cour centrale.

Les constructions se trouvent généralement en hauteur pour sécuriser les ressources et pour s'adapter à la rudesse du climat, mais également pour mieux conserver les marchandises.

Voici quelques exemples de ksour tunisiens:

Galerie photoDes ksour tunisiens Voyez les images

La Tunisie, qui a rejoint l'Unesco en 1956, soumet chaque année de nouveaux sites et monuments à l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco).

Cependant, il y a beaucoup d'appelés et peu d'élus. Le HuffPost Tunisie vous propose de découvrir (ou redécouvrir) les sites qui font partie de la liste du patrimoine mondial de l'Unesco...

A ce jour, en Tunisie, huit sites sont classés patrimoine mondial, mais d'autres sont également répertoriés en tant que réserves de biosphère.

Galerie photoDes ksour tunisiens Voyez les images

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.