MAROC
14/05/2015 09h:26 CET | Actualisé 14/05/2015 12h:41 CET

Mutandis: Pourquoi Adil Douiri veut aller en bourse

FINANCE - Dans un contexte de morosité de la place boursière Marocaine, la Holding Mutandis, dirigée par l’ex ministre du tourisme Adil Douiri a fait part de son intention de rejoindre la cote casablancaise d’ici à la fin de l’année.

Pour ce groupe ayant investi dans des métiers aussi différents que la banque, la distribution automobile, les produits de la mer, les bouteilles alimentaires ou encore les détergents, l’introduction en bourse constitue une double opportunité afin d’"accélérer sa croissance" et de "financer son développement en Afrique".

Pourquoi alors Mutandis a-t-elle décidé de se tourner vers le marché boursier –réputé peu liquide- au lieu d’ouvrir son actionnariat à de nouveaux investisseurs ?

Selon certains analystes proches du groupe, Mutandis disposerait déjà d’actionnaires de référence forts, tels BMCE Bank, Holmarcom, Saham, et ne souhaiterait donc pas "éclater" son capital outre mesure, préférant faire appel à l’épargne publique.

D’autres sources font état du souhait de certains actionnaires de se retirer du capital de l’entreprise, estimant que le taux de dividendes par action versé était en deçà des prévisions avancées par Douiri. En début d’année, la presse s’est même fait l’écho de la sortie de plusieurs actionnaires, sans qu’aucune confirmation n’ait été donnée pour l’instant.

L’argument supplémentaire avancé par les partisans de l’introduction en bourse de Mutandis est que celle-ci participerait à une "projection de puissance et une crédibilisation du groupe", à l’heure où ce dernier affiche son intention de se développer en Afrique.

Selon un expert financier de la place, l’introduction en bourse pourrait ainsi constituer une "opportunité plus intéressante pour Mutandis que d’aller chasser de nouveaux actionnaires", car l’entreprise pourrait attirer les investisseurs institutionnels qui se détournent des grandes sociétés immobilières afin d’obtenir un rendement attractif pour leurs placements.

Cette annonce de Mutandis intervient dans un contexte où la place boursière a lancé une véritable opération séduction » auprès des groupes marocains susceptibles de rejoindre la cote afin de la redynamiser. La venue probable de Mutandis, sans bouleverser la donne de manière significative, pourrait toutefois contribuer à dynamiser les échanges.

L’entreprise affirme disposer pour cela d’arguments qui jouent en sa faveur, puisque qu’elle a vu ses quatre secteurs d’activité croître de plus de 10% l’an dernier, le résultat net du groupe progressant de 39% de 2013 à 2014, pour se situer autour de 59 millions de DH.

La bourse de Casablanca a connu une progression de ses indices depuis le 31 décembre 2014 de 2,52% pour le MADEX et de 2,18% pour le MASI.

LIRE AUSSI: Sharp: La descente aux enfers

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.