ALGÉRIE
13/05/2015 04h:10 CET | Actualisé 13/05/2015 04h:25 CET

An 67 de la Nakba: entre l'occupation et l'exil, les Palestiniens sont 8,6 fois plus nombreux qu'en 1948

camp de réfugiés bethléem

Comme chaque année, les Palestiniens s’apprêtent à marquer, le vendredi 15 mai, le 67ème anniversaire de la Nakba de 1948, "la catastrophe" qui en a fait un peuple vivant sous l’occupation ou en exil.

A cette occasion, la directrice du bureau central des statistiques palestinien, Alaa Awadh a livré, à Ramallah, dans les territoires occupés, des chiffres intéressant sur l’évolution de la population palestinienne.

Les estimations de la population palestinienne à fin décembre 2014 sont de 12,1 millions. Les palestiniens sont ainsi 8,6 fois plus nombreux par rapport à l'année 1948, date de la "Nakba", mot en général utilisé pour désigner des catastrophes naturelles mais qui pour les palestiniens renvoie à une vaste opération de guerre et d'actions terroristes destinées à leur faire quitter leurs foyers.

Réfugiés palestiniens lors de la Nakba de 1948

nakba day

Près de 800.000 palestiniens sur un total de 1,4 millions qui vivaient dans la Palestine historique ont été forcés à quitter leurs villages et leurs villes. Ces populations exilées qui vivaient dans 13000 villages et villes en 1948 se sont entassées en Cisjordanie, à Gaza et dans les pays arabes voisins.

En 1948, a indiqué la directrice du Bureau des statistiques, "1,4 millions de Palestiniens habitaient dans 1.300 villes et localités de la Palestine historique". A l'issue du conflit, "Israël a pris le contrôle de 774 villes et villages, en a détruit 531 et commis 70 tueries et massacres qui ont conduit à la mort de 15.000 personnes".
.

Après cette guerre, environ 154.000 Palestiniens ont pu rester sur leurs terres. Leurs descendants, les "Arabes israéliens", sont aujourd'hui près d'un million et demi, 102,2 hommes pour 100 femmes. 35,4% ont moins de 15% et 4,3% ont plus de 65 ans, une tendance conforme au reste de la population palestinienne.

LIRE AUSSI: "iNakba", visitez la Palestine avant la catastrophe, l'exode de 1948

Le taux de fertilité en Palestine est élevé. Il a été durant la période 2011-2013 de 4,1 naissance dont 3,7 en Cisjordanie et 4,5 dans la bande de Gaza. Le nombre des Palestiniens qui vivent aujourd'hui dans les territoires de la Palestine historique, ce qui inclut ceux de 1948, est de 6,1 millions. Il devrait atteindre les 7,1 millions en 2020 dans le cas où le taux de croissance démographique ne change pas.

Les Palestiniens qui vivent en Cisjordanie occupée et à Gaza, soit les contours de l'actuel "Etat de Palestine" sont estimés à 4,6 millions. Ils sont 2,8 millions à vivre en Cisjordanie contre 1,8 million dans la bande de Gaza où la densité est de 4.904 habitants au kilomètre carré, soit l'une des plus élevées au monde. La densité de la population en Cisjordanie est de 500 habitants au Km
².

رسم الفنانة نبيلة خليل

Posted by ‎تلفزيون فلسطين Palestine tv‎ on mardi 12 mai 2015

Al-Qods sous haute pression colonialiste

Plus de 43% des palestiniens qui vivent en Cisjordanie et à Gaza sont des réfugiés. Le nombre de réfugiés palestiniens enregistrés au l'UNRWA au 1er juillet 2014 était de 5,49 millions. 29% de ces Palestiniens vivent dans 58 camps des réfugiés dont 10 en Jordanie, 9 en Syrie, 12 au Liban, 19 en Cisjordanie et 8 à Gaza.

Ces chiffres sont un minimum car ils n'incluent pas un grand nombre de réfugiés qui ne se sont pas inscrits à l'UNRWA. Les chiffres ne prennent pas en compte les palestiniens qui ont été contraints de quitter leurs terres entre 1949 et 1967...

LIRE AUSSI: Arabs Got Talent - Un groupe musical d'enfants de Gaza fait chavirer tous les cœurs (VIDEO)

Les palestiniens qui vivent dans la région d'Al-Qods étaient au nombre de 415.000 à la fin 2014 dont 62,1% dans la partie orientale de la ville occupée en 1967 et annexée par Israël.

Le nombre des colonies et des bases militaires israéliennes en Cisjordanie a atteint fin 2013, selon les chiffres rapportés par Maanews, est de 409. Le nombre des colons israéliens dans les territoires palestiniens de Cisjordanie est de 580801.

Selon les chiffres, 48,5% de ces colons sont installés dans la région de Jérusalem. Leur nombre est de 281684 dont 206705 se sont installés dans la partie orientale d'El Qods. Il y a environ 21 colons israéliens pour 100 palestiniens en Cisjordanie, ce chiffre bondit à 69 colons pour 100 palestiniens dans la région de Jérusalem.

Ces chiffres traduisent l'intensité de la pression colonialiste sur la partie orientale de la ville sainte dont l'annexion n'est pas reconnue par la communauté internationale.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.