MAROC
13/05/2015 07h:02 CET | Actualisé 13/05/2015 08h:54 CET

Miriem Bensaleh Chaqroun réélue présidente de la CGEM pour un deuxième mandat

ÉLECTION - La première femme élue à la tête du patronat marocain, Miriem Bensalah-Chaqroun, a décroché ce mardi 12 mai un deuxième mandat de trois ans (2015-2018) à la tête de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM).

Seule candidate à sa succession, la patronne des patrons, 52 ans, a été réélue à l'écrasante majorité (2.892 voix sur 2.937 suffrages exprimés).

Celle qui est régulièrement citée par Forbes Middle-East parmi les femmes les plus influentes du monde arabe a dans la foulée adressé ses remerciements aux membres de la CGEM et à ses partenaires hier soir sur twitter, réseau social sur lequel elle avait d'ailleurs annoncé sa candidature.

"Dans le cadre de ce nouveau mandat, nous comptons démultiplier les opportunités de développement au Maroc et à l'international, oeuvrer pour améliorer le climat des affaires, promouvoir une concurrence saine et loyale et préserver un climat social sain et responsable", a déclaré Mme Bensalah à l'annonce de sa réélection.

Diplômée de l'Université de Dallas et de l'Ecole supérieure de commerce de Paris (ESCP), Miriem Bensalah-Chaqroun est notamment administratrice au sein de Holmarcom, un des principaux groupes industriels du royaume, et dirige à ce titre "Les Eaux minérales d'Oulmès", numéro un du secteur.

Elle sera secondée par Mohamed Talal, son vice-président, diplômé (entre autres) de l'école des Mines d'Alès et actuel patron d'une société de logistique.

Galerie photoLes 10 businesswomen marocaines influentes Voyez les images

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.