ALGÉRIE
13/05/2015 17h:02 CET | Actualisé 13/05/2015 17h:09 CET

7 millions d'Algériens âgés de plus de 35 ans souffrent d'hypertension artérielle

Facebook/brunetsante

Près de 35% des Algériens de plus de 35 ans souffrent d'hypertension artérielle, ont indiqué des spécialistes et des associations scientifiques et d'hypertendus en se référant à une étude nationale, rapportés ce mercredi par l'APS.

35% de la population algérienne âgée de plus de 35 ans , soit 7 millions de personnes souffrent d'hypertension artérielle, a indiqué le Pr. Mansou Brouri, président de la Société algérienne de médecine vasculaire, relayé par la même source.

Les diabétiques, les personnes souffrant d'insuffisance rénale et les maladies endocriniennes sont les plus vulnérables à l'hypertension artérielle, a de son côté indiqué Abdelghani Benhamia, médecin au centre de proximité de Cherarba (Alger). Ce spécialiste a mis l'accent sur l'importance précoce de la maladie, qualifiée de mal "sournois".

Il a aussi souligné l'importance de la prévention pour faire face à la maladie. Il rajouté que le système sanitaire en Algérie est basé beaucoup plus sur le traitement que sur la prévention.

L'alimentation équilibrée, le sommeil et la marche quotidienne préviennent des risque d'hypertension artérielle, favorisée par les maladies cardiovasculaires, le diabète et le cholestérol.

Kheireddine Mekhabi, président de l'Association d'aide aux hypertendus a quant à li souligné l'importance de la sensibilisation des citoyens, quant à la gravité de cette maladie.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.