MAROC
13/05/2015 10h:55 CET | Actualisé 13/05/2015 11h:15 CET

Portrait: Qui est Mohammed Talal, vice-président de la CGEM et bras droit de la présidente Myriem Bensaleh-Chaqroun

CGEM

PARCOURS - Suite à la réélection attendue de Myriem Bensaleh-Chaqroun à la tête du patronat marocain sur un score de plus de 98%, les regards de la communauté d’affaires se tournent vers le nouveau venu dans l’équipe dirigeante de la CGEM, Mohammed Talal, désormais vice-président général de la confédération.

Cet entrepreneur de 51 ans, qui dirige l’entreprise de transports et logistique La Voie express fondée en 1999, devient donc le bras droit de la première femme "patronne des patrons" du Maroc.

A ce titre, Talal aura vraisemblablement la charge de porter l’exécution du programme de Bensaleh-Chaqroun ainsi que de veiller au suivi du travail des différentes commissions de la CGEM.

Lui même ancien président de la commission logistique du patronat-au sein de laquelle il a défendu bec et ongles les intérêts de son secteur, Mohammed Talal va également devoir porter aux côtés de la présidente Bensaleh les discussions avec le gouvernement et les partenaires sociaux.

Et cela ne sera pas chose aisée: l’homme devra mettre au service de l’institution toute la palette de ses talents de négociateur, à l’aube des différentes campagnes électorales qui se profilent, lors desquelles le débat devient traditionnellement beaucoup plus tendu, sur fond de surenchères politiciennes.

Talal peut toutefois compter sur une solide formation qui l’a conduit des bancs de l’ISCAE à ceux de l’Ecole de Guerre Economique, en passant par ceux de Sciences Po Paris. Il peut également s’appuyer sur sa longue expérience d’entrepreneur, qui lui a permis de créer et de développer "La Voie Express", qui affiche 150 millions de dirhams de chiffre d’affaires et représente 18% du secteur de la logistique.

Connu pour sa "bonne humeur contagieuse" selon ses proches, l'homme devra relever le défi de la convergence au sein du patronat, afin d’aligner les objectifs des différentes corporations avec ceux affichés par la Présidente Bensaleh. Ce chantier interne constitue, selon les observateurs, l’un des points d'inflexion, qui permettra au patronat de faire avancer son agenda auprès des pouvoirs publics.

LIRE AUSSI: Miriem Bensaleh Chaqroun réélue présidente de la CGEM pour un deuxième mandat

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.