ALGÉRIE
12/05/2015 07h:32 CET | Actualisé 12/05/2015 07h:32 CET

Recycler les cheveux pour sauver l'environnement

Wikimedia Commons

Que vous le sachiez ou non, après votre dernière visite chez le coiffeur, vos cheveux pourraient avoir été recyclés tout comme les papillotes utilisées pour faire vos mèches et les tubes de colorants.

Depuis 2009, un organisme à but non lucratif permet aux salons de coiffure qui le désirent de cesser d'envoyer la majorité de leurs déchets dans les dépotoirs.

Green Circle Salons est né en Ontario et offre désormais ses services depuis 2012 en Colombie-Britannique et depuis 2013 au Québec.

L'année dernière, 175 tonnes de déchets issues de salons de coiffure canadiens ont ainsi été recyclées.

Une quantité de déchets problématique

Propriétaire de plusieurs salons de coiffure vancouvérois, Michael Levine n'a pas hésité à s'inscrire. "Nous savions que la quantité de déchets que nous produisions était un problème", explique-t-il. L'an dernier, ses salons ont envoyé une demi-tonne de déchets en moins au dépotoir de Vancouver.

"Tout le monde devrait le faire de même", dit Micheal Levine, "nous produisons ces déchets et nous sommes responsables de bien disposer".

Green Circle Salons aimerait que les déchets de l’industrie des soins de beauté soient encadrés par les pouvoirs publiques, explique Will Simpson, un porte-parole de l'organisme.

"C'est une des rares industries qui a le droit d'envoyer ce qu'elle veux dans les égouts et au dépotoir". - Will Simpson, Green Circle Salons.

Le programme de recyclage est financé à partir d'une taxe écologique de quelques dollars qui est ajoutée à la facture des clients des coiffeurs.

Les cheveux, papillotes et articles de plastique sont transformés en nouveaux articles de consommation.

Les cheveux servent à la fabrication de barrières absorbantes en cas de déversement de pétrole. Un kilo de cheveux peut absorber jusqu'à huit litres de pétrole. Ces barrières ont entre autres été utilisées lors du déversement de pétrole dans le golf du Mexique en 2010.

Quant aux colorants et autres produits chimiques, ils ne finissent plus dans les égouts.

LIRE AUSSI:Une fille rousse exclue de son lycée parce que ses cheveux étaient "trop roux".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.