ALGÉRIE
11/05/2015 07h:51 CET | Actualisé 11/05/2015 10h:37 CET

Selon Seymour Hersh, la Maison Blanche a menti sur la mort de Ben Laden

https://www.whitehouse.gov/photos-and-video/photog

L'administration de Barack Obama a menti concernant l'opération qui a mené à l'élimination d'Ossama Ben Laden le 2 mai 2011. C'est en tout cas ce que soutient le grand journaliste d'investigation Seymour Hersh dans un article publié dimanche dans The London Review of Books.

Le lauréat du prix Pulitzer cite des entretiens avec un "ancien haut gradé des renseignements, au fait du renseignement initial concernant la présence de Ben Laden à Abbottabad" ainsi que des sources américaines "qui avaient accès à des informations concordantes". Seymour Hersh indique que la Maison Blanche n'a pas mené la localisation et l'élimination de Ben Laden toute seule comme elle l'a initialement annoncé.

Des généraux dans l'armée et les services secrets pakistanais (ISI, Inter-Services Intelligence) savaient depuis 2006 que l'ancien chef d'Al Qaida se cachait à Abbottabad, et ont coopéré avec le gouvernement américain pour le liquider.

LIRE AUSSI: Des photos d'Ossama Ben Laden dans sa cave à Tora Bora refont surface

L'article de Seymour Hersh ajoute que le général de l'armée pakistanaise Ashfaq Parvez Kayani, et le général Ahmed Shuja Pasha, directeur général de ISI, savaient où se trouvait Ben Laden et savaient à propos du raid qui allait le tuer avant qu'il ne soit mené.

Le gouvernement américain avait annoncé après la liquidation de Ben Laden qu'il a été localisé en traquant un de ses messagers. Ce détail est également remis en question par Seymour Hersh. Il affirme que les Etats Unis ont payé 25 millions dollars comme récompense à un ancien responsable des services de renseignement pakistanais qui a "trahit le secret" du lieu où se trouvait Ben Laden.

Ce même ancien responsable, anonyme dans le rapport de M. Hersh, a été relocalisé vers Washington est travaille actuellement comme consultant pour la CIA.

"Il n'y a jamais eu de combat"

Dans la discours officiel initial américain, Ossama Ben Laden a été éliminé au bout d'un échange de tirs et que son corps a été jeté à la mer. Cette version des faits est contestée par Seymour Hersh.

Dans son article, le journaliste du New Yorker soutient qu'il n'y a jamais eu de combat armé, que l'ex numéro un d'Al Qaida était "un invalide" lorsque les unités d'élite américaines ont envahi sa cachette à Abbottabad et l'ont éliminé, et que son "enterrement" en mer n'a jamais eu lieu.

Les sources de M. Hersh ajoutent aussi que les services secrets pakistanais avaient capturé Ben Laden et l'avaient placé à Abbottabad afin de l'utiliser comme joker dans les accords de l'ISI avec les Talibans et Al Qaida.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.