ALGÉRIE
11/05/2015 15h:49 CET | Actualisé 11/05/2015 15h:49 CET

Le minages des astéroïdes, c'est pour bientôt

Un satellite américain envoyé dans l'espace pour miner des astéroïdes
Planetary Resources
Un satellite américain envoyé dans l'espace pour miner des astéroïdes

La toute nouvelle industrie minière des astéroïdes est sur le point de prendre son envol. Planetary Resources, une entreprise dirigée par Larry Page, le fondateur de Google, va envoyer sa sonde, Arkyd-3R, prospecter les ressources minières des astéroïdes.

D'après les dirigeants de l'entreprise, le déploiement aura lieu très bientôt, courant juillet. Pour l'instant, le satellite stationne à bord de la Station spatiale internationale (ISS).

Le but de Planetary Resources : aller chercher des minerais dans l'espace, afin de palier à la raréfaction des ressources sur Terre.

La mise en orbite terrestre basse de l'A3R (Arkyd 3 Reflight) est prévue pour une durée de trois mois pendant laquelle la sonde "enverra des données sur les sous-systèmes à notre équipe à Redmond, dans l'Etat de Washington", selon Planetary Resources.

Cette mission est une étape préliminaire à l'exploitation des astéroïdes. L'A3R est chargé de tester les systèmes qui permettront à de futures sondes d'étudier et éventuellement d'exploiter les astéroïdes. L'entreprise envisage de lancer un second vaisseau, deux fois plus grand, plus tard dans l'année.


À terme, Planetary Resources vise à aider l'humanité à étendre sa présence en dehors du système solaire en sondant les ressources en eau et en minerais des astéroïdes. Et l'eau est un élément déterminant de la mission, car elle est composée à la fois d'hydrogène et d'oxygène, des composants essentiels du carburant pour les fusées. L'exploitation minière des astéroïdes mènerait également à la création d’entrepôts permettant aux vaisseaux spatiaux de remplir leurs réservoirs sur leur trajet, et ce, à bas prix.

Galerie photoNASA Cosmos Photos Voyez les images

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.