MAGHREB
11/05/2015 14h:57 CET | Actualisé 13/05/2015 11h:44 CET

Tunisie: Grève générale dans le village de Fatnassa à Kébili pour "le droit au développement"

Facebook/Fatnassa

SOCIÉTÉ - Le village de Fatnassa dans le gouvernorat de Kébili a été marqué lundi par une grève générale organisée dans les différents établissements publics ainsi que les commerces qui ont été fermés, selon l'agence TAP.

Des habitants regrettent la négligence des autorités régionales et locales devant leurs revendications sociales.

"Le délabrement de l'infrastructure de base notamment des routes, le manque d'éclairage public, l'absence de projets qui pourraient relancer le développement dans la région et la marginalisation du secteur agricole sont les principaux problèmes qui ont incité les habitants à protester", a indiqué Ridha Ben Ameur, représentant des grévistes.

Un autre groupe a exprimé à l'agence TAP son refus de cette grève car "des efforts sont déployés pour assurer une meilleure coordination avec les autorités régionales et réaliser des projets dans la zone.

Les manifestants refusent par ailleurs le retour de l'ancien délégué qui représenterait "l'ancien régime".

Au terme d'une réunion avec des représentants des habitants de Fatnassa, le gouverneur de Kébili, Amara Tlijeni, a affirmé que les autorités régionales allaient transmettre les différentes revendications au ministère de l'Intérieur qui prendra les mesures nécessaires concernant le délégué, a-t-il précisé.

Plusieurs mouvements sociaux ont éclaté en Tunisie ces derniers jours notamment à El Faouar dans le Sud Ouest. Les inégalités régionales et le chômage restent les principales causes de ce genre de mouvements.

LIRE AUSSI:Tunisie: 6 membres des forces de l'ordre blessés dans des violences dans le sud-ouest

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.