ALGÉRIE
10/05/2015 07h:39 CET | Actualisé 10/05/2015 07h:39 CET

Yémen: les Houthis prêts à répondre positivement aux efforts d'apaisement

A Yemeni volunteer carries bags of rice to displaced people, who fled fighting in the southern city of Aden, during a food distribution effort by Yemeni volunteers, in Taiz, Yemen, Saturday, May 9, 2015. Humanitarian organizations say they face challenges delivering aid to citizens affected by the ongoing conflict, because of a severe fuel shortage and difficulty accessing warehouses. (AP Photo/Abdulnasser Alseddik)
ASSOCIATED PRESS
A Yemeni volunteer carries bags of rice to displaced people, who fled fighting in the southern city of Aden, during a food distribution effort by Yemeni volunteers, in Taiz, Yemen, Saturday, May 9, 2015. Humanitarian organizations say they face challenges delivering aid to citizens affected by the ongoing conflict, because of a severe fuel shortage and difficulty accessing warehouses. (AP Photo/Abdulnasser Alseddik)

Les rebelles Houthis se sont dits prêts à répondre positivement aux efforts destinés à mettre fin aux souffrances de la population yéménite, en réaction à une offre de trêve formulée par l'Arabie saoudite.

Le bureau politique des rebelles chiites a indiqué être prêt à réagir positivement à tout effort, appel ou mesure qui aiderait à mettre fin aux souffrances, selon une déclaration lue sur leur chaîne de télévision, al-Massirah. Des militaires alliés aux Houthis ont quand à eux annoncé dimanche matin qu'ils acceptaient la trêve programmée pour mardi soir.

Dans leur communiqué, les Houthis, soutenus par l'Iran, ont salué les efforts des pays fraternels et amis pour mettre fin à l'agression et aux souffrances du peuple yéménite, dans ce qui semble être une référence à la Russie, qui a tenté de pousser un appel à un cessez-le-feu au Conseil de sécurité de l'ONU au début du mois.

Ryad, à la tête d'une coalition qui mène des raids aériens quotidiens depuis plus de six semaines pour empêcher les rebelles Houthis de conquérir l'ensemble du Yémen, a proposé vendredi une trêve humanitaire de cinq jours renouvelables, fermement soutenue par Washington.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.