ALGÉRIE
09/05/2015 08h:07 CET | Actualisé 09/05/2015 08h:09 CET

Le réseau SNTF de voies ferrées: 6.000 kilomètres électrifiées à l'horizon 2017

DR

Le réseau de voies ferrées électrifiées atteindra une longueur globale de 6.000 kilomètres à l'horizon 2017 à l'échelle nationale, dans le cadre du plan de modernisation de 12.500 de lignes ferroviaires, a déclaré Amar Ghoul, ministre des Transports, rapporté par l'Agence de presse algérienne (APS).

4.000 kilomètres de ce programme ont été réalisés, selon le ministre des Transports, en marge de son inspection du parachèvement des travaux de forage du tunnel Ramdane à Oued Djer (à l'ouest de Blida), inscrit au titre du projet d’électrification de la voie ferrée Blida-Ain Defla, sur 56 km.

Ce plan de modernisation devrait porter la vitesse des trains de transport de voyageurs, actuellement estimée entre 80Km/h et 160km/h, à 220Km/h. Les autorités envisagent de porter cette vitesse à 350km/h à la mise en circulation de trains à grande vitesse (TGV).

La réalisation d'une ligne de train à grande vitesse (TGV) reliant l'Algérie, le Maroc et la Tunisie est effectivement en projet, et les études techniques ont déjà commencé en Algérie, avait révélé Yacine Bendjaballah, directeur général de la Société Nationale des Transports Ferroviaires, dans un entretien à la Radio Algérienne.

LIRE AUSSI: Une ligne TGV reliant l'Algérie, la Tunisie et le Maroc verra bientôt le jour

L'électrification du réseau ferroviaire permettra, par ailleurs, la réduction de la tension enregistrée sur les routes par l’exploitation, de la voie ferrée. Le transport des marchandises (produits pétroliers, agricoles, industriels) profitera notamment du raccordement de la voie ferrée électrifiée aux ports, aux aéroports et autres espaces d'activités logistiques, selon Amar Ghoul.

Ce plan de modernisation, à en croire la même source, entend améliorer les prestations de transport et réduire les accidents de la route. Plus de 3.900 personnes ont d'ailleurs été tuées dans plus de 24.000 accidents de la route en 2014, une moyenne de onze décès par jour, a indiqué le commandement de la Gendarmerie nationale (GN).

LIRE AUSSI: Accidents de la route: plus de 3.900 décès en 2014 en Algérie

Galerie photoDéraillement d'un train à Alger, le 05/11/2014 Voyez les images

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.