MAGHREB
09/05/2015 07h:19 CET

Tout ce qu'il faut savoir sur la cellulite: Entretien avec le docteur Renaud St-Laurent

Youn woman squeezing leg to show no cellulite
Getty
Youn woman squeezing leg to show no cellulite

"On ne connaît pas la cause exacte de la cellulite." Dr Renaud St-Laurent, médecin généraliste et directeur médical des réseaux Epiderma, met tout de suite cartes sur tables: il est impossible de se débarrasser complètement de la cellulite et ne sait pas exactement ce qui la cause. "On peut l’améliorer, mais on ne pourra jamais la faire disparaître. C’est un combat perpétuel", indique-t-il.

Les crèmes en vente en pharmacie et les traitements cosmétiques peuvent nous donner un coup de main pour atténuer notre peau d’orange. Des procédés comme le vélashape, si fait régulièrement et combiné à une hygiène de vie santé, peuvent fonctionner, mais ne créent pas des miracles.

"Quelqu’un qui n’est pas actif, qui manque de tonus musculaire et qui s’alimente mal, ça va jouer c’est sûr", soutient le Docteur St-Laurent. Certains facteurs, par contre, restent hors de notre contrôle. "Le côté héréditaire est là et joue pour beaucoup."

Il existe trois types de cellulite. La cellulite adipeuse, fibreuse et œdémateuse. Alors que la première est plutôt discrète et facile à "camoufler", la seconde est plus dure, se forme surtout autour des hanches et rend la peau sensible au toucher. La troisième est la plus rare et se caractérise par la formation d’un œdème sous la peau.

Rassurez-vous mesdames, vous n’êtes pas seule à vivre avec la cellulite. Sans avoir de chiffres exacts, Docteur St-Laurent estime qu’environ 70 à 75% des femmes sont touchées par la cellulite. Que vous soyez à l'aise avec la vôtre ou souhaitiez la faire disparaître illico, il faut savoir qu'il n'existe malheureusement pas de traitement miracle et qu'il vous faudra vous tourner vers la bonne vieille combinaison d'une saine alimentation et d'un bon régime d'exercice!

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.