MAROC
08/05/2015 05h:01 CET | Actualisé 08/05/2015 05h:02 CET

Procès contre l'Etat: le Maroc a perdu 4 milliards de DH en 7 ans

shutterstock

JUSTICE - Lors de la présentation des résultats des examens effectués par son institution sur les comptes de l'Etat, le président de la Cour des comptes Driss Jettou a livré des chiffres choc sur les pertes occasionnées par les poursuites intentées par les citoyens contre l'Etat marocain.

30.000 procès par an, 4 milliards de dirhams déboursés entre 2006 et 2013 : Pour Driss Jettou, "les procès contre l'Etat pèsent lourd sur le budget". Lors de l'allocution qu'il a donné, mercredi 6 mai, devant les membres de la Chambre des représentants et de la Chambre des conseillers, le président de la Cour des comptes a révélé que "les procès les plus budgétivores concernent les conflits sur la propriété immobilière".

Selon l'ex premier ministre, "le renforcement de l'Agence judiciaire du royaume est nécessaire, afin qu'elle puisse remplir les taches de veille et de réconciliation qui lui incombent".

Le président de la Cour des comptes a également demandé que "la stratégie de défense juridique des intérêts de l'Etat soit uniformisée, et que les moyens financiers nécessaires à son bon fonctionnement soient débloqués", afin de désamorcer les conflits avant qu'ils n'atterrissent devant les tribunaux du royaume.

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.