ALGÉRIE
06/05/2015 09h:51 CET | Actualisé 06/05/2015 09h:53 CET

Les praticiens de la santé suspendent leur grève, la tutelle promet la prise en charge de leurs revendications

DR

Le syndicat national des praticiens de la santé publique (SNPSP) ont décidé lundi 05 mai de suspendre leur grève et leur rassemblement devant le siège du Ministère de la santé ce mardi, a rapporté le quotidien arabophone El Khabar.

Les praticiens de la santé ont entamé hier leur deuxième débrayage, après celui organisé lundi 27 avril. La grève de ce lundi a enregistré un taux de participation de plus de 70% selon le SNPSP, "en dépit des menaces et l'intimidation", rapporte la même source.

Les praticiens de la santé ont aussi décidé d'annuler le sit-in devant le siège du Ministère, suite à une rencontre avec la tutelle. Lyas Merabet, président du SNPSP, a déclaré lundi dans une conférence de presse tenue au siège de l'Union Nationale des Personnels de l'Education et de la Formation (UNPEF) que le Ministère a convoqué les adhérents de son syndicat à une rencontre, "qui a duré plus de 10 heures", selon la même source. Des représentants du Ministère et des inspecteurs étaient également présents à cette réunion.

La tutelle a promis dans son procès verbal la révision des lois régissant le secteur de la santé et la mise sur pied d'une commission chargée de mettre à jour ces textes, selon la demande du SNPSP.

Quant au concours pour le grade de "principal", les représentants de la tutelle ont aussi reconnu la légitimité de cette demande, et "assument" leur responsabilité dans le gel de la mise en application de l'instruction n°968 du 16/09/2014 du Premier ministre durant la période 2008-2012.

La tutelle a déclaré qu'une commission chargée d'étudier le problème de la parité la parité entre les pharmaciens et dentistes ayant un doctorat et les diplômés de l'ancien système sera instaurée. Une commission à laquelle devrait prendre part les ministères de l'enseignement supérieur et des finances, selon les exigences du syndicat.

Une exigence acceptée par les représentants du ministère, a conclu la même source.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.