ALGÉRIE
05/05/2015 14h:12 CET | Actualisé 05/05/2015 14h:14 CET

Waciny Larej fait don des droits d'auteur de son dernier roman aux palestiniens

Facebook/Waciny Larej

De Rammallah qu'il a choisi pour le lancement de son dernier roman, "Une vie vécue comme elle m'a désirée", "سيرة المنتهى: عشتها كما اشتهتني", le romancier algérien Waciny Larej a annoncé qu'il faisait don de ses droits d'auteur du roman susnommé au profit du "Mouvement littéraire dans les geôles israéliennes".

Selon le site d'information palestinien Omamh , rapporte que l'auteur algérien a fait une vente-dédicace et animé un débat avec des auteurs palestiniens.

L'occasion pour eux, de disséquer sa nouvelle oeuvre et de l'expliquer au parterre d'universitaires, aux auteurs et public très nombreux à assister à sa conférence.

Auteur prolifique, Waciny Larej est né à Tlemcen. Il choisit Damas pour y faire ses études supérieures et y passe 10 ans. De retour en Algérie en 1985, il enseigne à l’Université d’Alger avant de s'exiler durant la décennie rouge. Menacé de mort, il quitte l'Algérie en 1994 et s’installe en France. Il vit toujours à Paris où il enseigne la littérature à la Sorbonne.

Il a à son actif plusieurs romans dont Sayyidat al-maqâm (Les ailes de la reine), Kitâb al-amîr (Le livre de l’Émir), Nawwâr al-lawz (Fleurs d’amandiers).

Larej a reçu plusieurs prix, notamment le prix national du Roman algérien pour Chouroufât bahr al-chamâl (Les balcons de la mer du Nord), et le Grand Prix de la littérature arabe pour Kitâb al-amîr.

Il est l’auteur également d’un essai sur la poésie algérienne, d’un livre sur Cervantès et d’une encyclopédie du roman algérien de langue arabe.

Waciny Larej en Palestine

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.