MAGHREB
04/05/2015 14h:15 CET | Actualisé 04/05/2015 14h:15 CET

Tunisie: Le président de l'Assemblée exhorte les députés à ne pas s'absenter sous peine de sanctions

Mohamed Ennaceur, président de l'Assemblée, lors de son premier discours à l'Assemblée, le 4 décembre
ASSOCIATED PRESS
Mohamed Ennaceur, président de l'Assemblée, lors de son premier discours à l'Assemblée, le 4 décembre

Le président de l'Assemblée des représentants du peuple (ARP) Mohamed Ennaceur, a appelé lundi les députés à respecter leur engagement moral envers le peuple qui les a élus, les exhortant à être présents aux travaux des commissions.

La présidence de l'ARP fera part, désormais, de toute absence sur le site électronique de l'ARP et adressera un SMS à tout député absent, a-t-il déclaré aux médias.

Il a ajouté que le parlement procèdera ensuite à l'application des procédures disciplinaires prévues par le Règlement intérieur.

Une polémique relative à l'absence des députés avait éclaté après la publication d'un rapport élaboré par l'association Al Bawsala, indiquant notamment le taux de présence des députés en plénière, durant le mois mars. Six députés avait alors été pointés du doigt pour n'avoir participé à aucune des quatre séances tenues.

LIRE AUSSI: Absentéisme à l'Assemblée: Après la publication du rapport d'Al Bawsala, des députés s'expliquent

Mohamed Ennaceur avait lui-même mis en cause les chiffres avancés par l'organisation dont le projet "Marsad Majles" est consacré à l'observation des travaux de l'Assemblée.

"Il y a des erreurs dans le rapport d'Al Bawsala. Des députés avaient été marqués absents alors qu'ils étaient présents, tandis que d'autres députés avaient des absences justifiées", avait-il déclaré sur Mosaïque FM.

"Vous mettez en doute nos chiffres, ces chiffres sont publiés par les instances officielles de l’ARP et sur son site web officiel", a rétorqué Amira Yahyaoui, présidente d'Al Bawsala, dans une lettre ouverte adressée au président de l'Assemblée.

"Les chiffres que nous avons publiés sont vrais, et les problèmes que nous avons soulevés sont réels. (...) Nous vous appelons à fermer le chapitre de l’image et d’ouvrir le chapitre de la vérité et de l’action", a-t-elle conclu.

Ce n'est pas la première fois que l'association est pointée du doigt pour avoir publié le taux de présence des députés, un sujet qui fait régulièrement débat depuis l'élection de l'Assemblée constituante.

LIRE AUSSI: Des députés préfèrent s'absenter en toute impunité... Al Bawsala répond aux accusations

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.