MAGHREB
04/05/2015 14h:40 CET | Actualisé 04/05/2015 14h:46 CET

Tunisie - Le niqab, une liberté individuelle qui peut être restreinte, selon le mufti de la République

Facebook/Mufti de la république

RELIGION - Le mufti de la République tunisienne, Hamda Said, a défini le niqab comme un habit qu'"on peut restreindre lorsqu'il s'agit de la sécurité du pays et de la société".

"Le Niqab n'est ni une obligation religieuse ni une sunna (ensemble des paroles, actions et jugements du prophète Mohamed)", a-t-il indiqué dans un communiqué.

"Si l'on admet que le port du voile intégral constitue une des libertés individuelles garanties par la constitution tunisienne, l'Etat est en droit de la restreindre quand il s'agit de la sécurité du pays et de la société", a-t-il assuré.

"Se découvrir le visage pendant l'accomplissement des rites du pèlerinage (à la Mecque) est obligatoire, et ce malgré la mixité dans les lieux Saints", a-t-il ajouté.

La question du port du niqab a été soulevée de nombreuses fois en Tunisie ces dernières années, notamment à l'université.

En mars dernier, le ministre des Affaires religieuses, Othman Batikh, avait déclaré dans une interview que le niqab était une tenue qui pouvait "se transformer en un danger pour la société et en un moyen qu'utilisent les terroristes pour se cacher".

"Il n'y aurait pas de problème à interdire le niqab (...) La religion impose de dissimuler le corps avec un habit respectable mais n'impose pas le port du niqab comme le croient certains", avait-il estimé.

LIRE AUSSI:

Tunisie: Les personnes portant le niqab feront l'objet d'un contrôle renforcé, annonce le ministère de l'Intérieur

Tunisie: Le niqab fait de la résistance avec pour mot d'ordre, les libertés individuelles (VIDÉO)

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.