MAROC
04/05/2015 08h:27 CET

La Fouine et Jamel Debbouze réagissent après la mort d'un jeune de 14 ans tué à Trappes, en banlieue parisienne

Adolescent tué en banlieue parisienne: La Fouine et Jamel Debbouze s'indignent
Adolescent tué en banlieue parisienne: La Fouine et Jamel Debbouze s'indignent

FAITS-DIVERS - Le drame survenu vendredi 1er mai dans la ville de Trappes, près de Paris, fait énormément réagir. Et pour cause, c'est un adolescent de 14 ans qui a été tué et un autre légèrement blessé lors d'une fusillade dans cette banlieue populaire, théâtre depuis plusieurs semaines d'échauffourées et de règlements de comptes sur fond de trafic de stupéfiants.

Depuis l'annonce du décès de cet ado sans histoire appelé Moussa, de nombreuses personnalités ont exprimé leur tristesse et leur dégoût sur les réseaux sociaux. Si la tentation de récupération est grande du côté politique, c'est l'émotion qui prévaut pour des artistes originaires de Trappes à l'image de La Fouine, Jamel Debbouze ou encore Omar Sy.

"C'est horrible, triste et injuste"

Le rappeur La Fouine a choisi Instagram pour exprimer ses condoléances. Postant une photo de lui au même âge, l'artiste d'origine marocaine qui est né et a grandi à Trappes a indiqué que la mort de ce "petit frère" le "touche profondément". "Je présente mes condoléances à toute sa famille", a-t-il aussi écrit.

La mort de ce petit frère de 14 ans me touche profondément. C'est avec une immense tristesse que je présente mes condoléances à toute sa famille. Allah y rahmo #Trappes #stoplaviolence #routi #almami #brahim #nousavions14ansaussi

Une photo publiée par lafouine78 (@lafouine78) le

Un message de soutien que l'on retrouve également chez Omar Sy, lui aussi originaire de cette banlieue du département des Yvelines. "Mes pensées vont à sa famille, ses proches", écrit le comédien souhaitant également que les choses se calment dans cette ville.

Autre figure incontournable de Trappes, Jamel Debbouze a regretté sur Facebook un adolescent "joyeux" et qui "avait envie de vivre". "C'est horrible, triste et injuste. Je suis de tout cœur avec sa famille et avec Trappes dans cette épreuve", a écrit le comédien d'origine marocaine sur le réseau social.

Je pense à Moussa et à sa famille. Il avait 14 ans, il était joyeux et avait envie de vivre. C'est horrible, triste et injuste. Je suis de tout cœur avec sa famille et avec Trappes dans cette épreuve. JD

Posted by Jamel Debbouze on samedi 2 mai 2015

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.