ALGÉRIE
03/05/2015 03h:53 CET | Actualisé 03/05/2015 03h:55 CET

Combat du siècle: Floyd Mayweather l'emporte par décision unanime face à Manny Pacquiao

LAS VEGAS, NV - MAY 02:  Floyd Mayweather Jr. celebrates the unanimous decision victory during the welterweight unification championship bout on May 2, 2015 at MGM Grand Garden Arena in Las Vegas, Nevada.  (Photo by Al Bello/Getty Images)
Al Bello via Getty Images
LAS VEGAS, NV - MAY 02: Floyd Mayweather Jr. celebrates the unanimous decision victory during the welterweight unification championship bout on May 2, 2015 at MGM Grand Garden Arena in Las Vegas, Nevada. (Photo by Al Bello/Getty Images)

Plusieurs observateurs ont qualifié ce duel de combat de la décennie, voire du siècle. Mayweather demeure invaincu en 48 combats.

Mayweather s'est imposé à l'unanimité des trois juges-arbitres (118-110, 116-112, 116-112) et reste invaincu en 48 combats, tandis que Pacquiao a concédé sa 6e défaite pour 57 victoires et deux nuls.

Combat Floyd Mayweather - Manny Pacquiao

Mais c'est surtout pour la mirobolante prime de 120 millions de dollars au minimum promise à Floyd «Money» que ce combat restera dans l'histoire. Jamais un combat n'aura généré autant d'attention, d'attente et de recettes.

Il aura fallu cinq ans pour que les deux meilleurs boxeurs de leur génération parviennent à un accord pour s'affronter.

Le «combat du siècle» devra rapporter plus de 400 millions de dollars, du jamais vu pour la boxe ou même tout autre sport.

Il a été suivi par 16 800 privilégiés qui ont déboursé des dizaines de milliers de dollars pour être au bord du ring, comme l'acteur Denzel Washington, les anciennes vedettes du tennis Steffi Graf et Andre Agassi, le couple en or de la variété US Beyonce et Jay-Z.

Le combat en lui-même, en revanche, ne restera pas dans la postérité par sa qualité.

Fidèle à ses habitudes peu spectaculaires, Mayweather a fait la différence avec son jab et en contrant son adversaire beaucoup plus offensif que lui, mais moins précis.

L'Américain de 38 ans a touché Pacquiao à 148 reprises, contre 81 coups arrivés à destination pour le Philippin.

Ce qui n'a pas empêché «Pac-Man», 36 ans, demi-dieu dans son pays, d'affirmer qu'il aurait «mérité de remporter ce combat».

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.