MAROC
02/05/2015 08h:23 CET

Daech: Grièvement blessé, le leader du groupe terroriste pourrait être définitivement remplacé selon "The Guardian"

Daech: Grièvement blessé, le leader du groupe terroriste, Abou Bakr al-Baghdadi, pourrait être définitivement remplacé
Capture d'écran
Daech: Grièvement blessé, le leader du groupe terroriste, Abou Bakr al-Baghdadi, pourrait être définitivement remplacé

TERRORISME – Le calife autoproclamé de l’"Etat islamique" (ou Daech), Abou Bakr al-Baghdadi, serait grièvement blessé selon les informations recueillies par The Guardian.

Dans son édition du 1er mai, le quotidien britannique indique que le leader du groupe terroriste est handicapé "à cause d’une blessure à la colonne vertébrale", et qu’il est actuellement soigné "par deux médecins qui font le trajet depuis le QG du groupe à Mossoul (en Irak), jusqu’à sa cachette".

Blessé le 18 mars dernier dans une attaque aérienne menée par l’armée américaine, le "calife" n’a pas repris ses fonctions depuis cette date. Selon trois sources proches de Baghdadi, ses blessures pourraient l’empêcher de reprendre un jour les commandes de l’organisation terroriste.

Daech est désormais dirigé par un autre haut responsable du groupe, Abou Alaa al-Afri, qui avait été nommé chef adjoint lorsque son prédécesseur avait été tué dans un raid aérien à la fin de l’année dernière.

"Si Baghdadi meurt, c’est lui qui dirigera le groupe", a indiqué au Guardian un conseiller du gouvernement irakien, spécialiste de Daech.

Entre 1.200 et 2.000 Marocains seraient partis en Irak et en Syrie rejoindre les rangs des combattants jihadistes de Daech. Le phénomène a poussé les autorités marocaines à renforcer le surveillance des cellules terroristes et réseaux de recrutement dans le royaume.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.