ALGÉRIE
02/05/2015 12h:59 CET

Annaba : une foule immense accompagne le moudjahid et cinéaste Amar Laskri à sa dernière demeure

Archives

Une foule immense de citoyens venus de plusieurs régions du pays et de figures du monde de l'art et de la culture a accompagné ce samedi 2 mai en début d'après-midi à Annaba le moudjahid et cinéaste algérien, Amar Laskri, à sa dernière demeure.

Le réalisateur de "Patrouille vers l'Est", et " Les portes du silence" a été inhumé après la prière du Dohr dans une atmosphère d'intense émotion au cimetière de Sidi- Boudiaf, dans la commune d'Ain Berda, a été salué, une dernière fois, par plusieurs milliers de personnes qui ont formé une procession funéraire longue de près de 5 km, rapporte l'Agence de presse Algérienne (APS).

La tristesse se lisait dans tous les visages des compagnons de route de cette grande figure et l'un des pionniers du cinéma algérien, qui fut un témoin engagé de la Révolution dont il a immortalisé les hauts-faits dans ses œuvres cinématographiques.

Il fut pour les jeunes artistes "un père spirituel" et un "modèle de réussite artistique et de fidélité" à l'héroïsme du peuple algérien, à travers son chef-d'ouvre "Patrouille vers l'Est", ont unanimement affirmé ses proches compagnons dont Omar Rabia, vice-président de l'association "Lumières", Ghaouti Bendeddouche, Hassan Benzerari, Abdelhak Benmaârouf et autres.

"Amar préconisait toujours d'investir dans la jeunesse pour construire le pays", ont-ils ajouté.

Amar Laskri est décédé vendredi au centre hospitalo-universitaire (CHU) Mustapha Bacha d'Alger à l'âge de 73 ans. Père de trois enfants, il a légué un riche répertoire d’œuvres parmi lesquelles sept longs-métrages dont "L'enfer

à dix ans", "El Moufid", "Les portes du silence" et "Fleur de Lotus" qui a fait sa renomée internationale, en plus

de plusieurs courts-métrages.

LIRE AUSSI: : "Yaou Alikoum men Guelma" ... Décès du cinéaste Amar Laskri

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.