ALGÉRIE
01/05/2015 12h:48 CET | Actualisé 01/05/2015 12h:57 CET

Hadj 2015: 28.800 hadjis attendus, légère hausse des tarifs du pèlerinage

Wikimedia Commons

Ils seront 28.800 hadjis autorisés à accomplir le pèlerinage 2015, pour un prix fixé à plus de 350.000 dinars cette fois-ci, "légèrement en hausse" par rapport à 2014, a indiqué Youcef Azzouza, nouveau directeur de l'Office national du Hadj et de la Omra (ONHO) sur les ondes de la radio nationale.

La commission technique évolue encore le coût du pèlerinage 2015. Cette année, les tarifs seront revus à la hausse, "étant donné la parité du dollar et du rial saoudien", a indiqué la même source. Youcef Azzouza a toutefois souligné que "les Saoudiens nous ont fait bénéficier d'une baisse de 600 millions de dinars sur l'ensemble du coût du hadj par rapport à l'année dernière", a indiqué la même source.

Le directeur de l'ONHO a rajouté que des instructions ont été données pour instaurer les meilleures conditions d'accueil et d'hébergement des pèlerins algériens. Ces derniers seront même hébergés dans des hôtels proches des Lieux saints, en accord avec des partenaires saoudiens.

Youcef Azzouza a, par ailleurs, rappelé que le Hadj 2015 est minutieusement préparé. Il importe actuellement de déterminer le prix du pèlerinage et la désignation de quelque 800 membres de la mission algérienne, comprenant aussi des médecins, pompiers, accompagnateurs .. etc. pour améliorer la prise en charge des hadjis.

263 agences de voyages ont reçu leur agrément pour la prise en charge des 28.800 pèlerins, a-t-il rajouté. Il a indiqué que toute prestation signalée mauvaise par les clients fera l'objet d'un rapport. Plusieurs agences de voyages proposant leurs services pour le Hadj et la Omra ont en effet été pointées du doigt, ce qui a poussé le ministère des Affaires religieuses à leur retirer l'agrément.

Youcef Azzouza a rassuré que son établissement "suit le travail des agences". Il a néanmoins insisté sur la bonne prise en charge des hadjis durant tout le trajet et le déroulement de cette pratique religieuse.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.