ALGÉRIE
01/05/2015 09h:16 CET | Actualisé 01/05/2015 09h:32 CET

Lancement du e-paiement avant la fin 2015 (Ministre des Finances)

DR

Mohamed Djellab, ministre algérien des Finances, a déclaré jeudi 30 avril que les opérations de paiement à distance seront lancées avant la fin 2015, a rapporté la Radio Algérienne.

L'introduction du système de paiement via Internet (e-paiement) englobera avant la fin 2015, dans une première étape les opérations privées, a affirmé M. Djellab. Il a rajouté que l'e-paiement a été accompagné de textes réglementaires "pour garantir la sécurisation de ces opérations et définir les droits et devoirs des clients", cité par la même source.

Une instance, Groupement d'intérêt économique de la monétique, chargée de la régulation et la gestion de ce système de paiement a vu le jour, a-t-il indiqué.

Le ministre des Finances a rajouté, par ailleurs, que "la modernisation du système est une opération continue", axée notamment sur l'introduction du système de paiement via Internet". La réforme financière et bancaire de modernisation entamée depuis quelques années touchera également à l'infrastructure technique et matérielle des banques, ainsi que l'amélioration de la qualité des prestations bancaires proposées aux clients, selon ses déclarations.

M. Djellab a par la suite salué la modernisation des systèmes de paiement au niveau des banques, ce qui "a permis l'accélération de la cadence de modernisation du système informatique des banques publiques" pour développer leurs prestations électroniques, selon lui.

Il a évoqué ces mesures prises par les banques publiques, destinée à "diversifier les produits et prestation en direction des clients" pour encourager l'utilisation des outils du paiement électronique et l'introduction du e-banking".

"L'accélération des réformes garantira le renforcement de l'intégration financière et le développement de services financiers efficients en tant que support aidant à améliorer la compétitivité de l'économie nationale et sa diversification", a dit M. Djellab.

Pour rappel, la ministre de la Poste et des Technologies de l'Information et de la Communication, Zohra Derdouri a indiqué en décembre 2014 que la certification électronique pour le paiement électronique "ne sera pas lancée avant deux années".

"L'élaboration des textes d'application de la certification électronique et l'acquisition des équipements nécessaires pour son fonctionnement nécessiteront au minimum deux années à partir de la date de promulgation de la présente loi", avait-elle déclaré.

Elle avait rajouté que "la certification électronique existe déjà en Algérie, notamment dans les échanges interbancaires".

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.