MAROC
24/04/2015 09h:54 CET | Actualisé 24/04/2015 12h:28 CET

Panique à bord du vol Paris-Agadir AT665: La RAM s'explique

ALERTE - Le vol Paris-Agadir de la Royal Air Maroc a semé un vent de panique dans la nuit du 23 au 24 avril. Alors qu'il survolait le sud de l'Espagne, vers 23h, l'appareil de type Boeing 737-800 a volé à très basse altitude (environ 3.000 mètres) au lieu de 10.000 mètres .

L'alerte a été donnée sur Twitter, où un internaute a signalé une "urgence".

Le hashtag #AT665 s'est très vite répandu sur la toile (696 tweets au cours des 14 dernières heures) et a permis de retracer la trajectoire et les péripéties du vol quasiment en temps réel.

Tout est bien qui finit bien

L'avion a fini par faire escale à Casablanca sans dommages. Les 110 passagers à bord ont tous atterri sains et sauf, selon les informations de la Royal Air Maroc, avant de rejoindre leur destination Agadir via un autre vol, deux heures après leur horaire prévu d'arrivée.

La compagnie aérienne a expliqué l'incident via un communiqué qu'elle a relayée sur sa page Facebook officielle. En effet, ayant constaté un risque de dépressurisation, le pilote a appliqué la procédure en vigueur en opérant cette descente "pour assurer de meilleures conditions de respiration aux passagers". La RAM clôt son communiqué par des excuses "pour le désagrément causé à sa clientèle".

Vol AT 665 : Royal Air Maroc apporte des précisions Suite aux informations diffusées sur le vol AT 665 opéré dans la...

Posted by Royal Air Maroc on vendredi 24 avril 2015

La ville d'Agadir a vécu une tragédie aérienne le 20 août 1994 à la suite du crash d'un vol, effectuant la liaison Agadir-Casablanca, dans les montagnes de l’Atlas près de Tizounine, faisant 40 morts.

Galerie photo Les commentaires des twittos Voyez les images

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.