MAROC
17/04/2015 13h:02 CET | Actualisé 17/04/2015 13h:11 CET

"Jidar, Toiles de rue": Le street art s'invite sur les murs de Rabat du 15 au 24 mai (PHOTOS)

"Jidar, Toiles de rue": Le street art s'invite sur les murs de Rabat du 15 au 24 mai
Simo Mouhim
"Jidar, Toiles de rue": Le street art s'invite sur les murs de Rabat du 15 au 24 mai

ART - L'association EAC-L'Boulvart et la Fondation nationale des musées organisent, du 15 au 24 mai à Rabat, la première édition du festival "Jidar, Toiles de rue".

Ce festival, qui se veut "une double célébration du street art et de l’espace public", sera l'occasion pour des artistes marocains et étrangers de transformer des murs de différents quartiers de Rabat en toiles de rue, entre fresques, graffitis et peintures murales.

Lors d’une conférence de presse tenue mercredi 15 avril à Rabat, les organisateurs ont indiqué que cette exposition, qui se tiendra à la fois dans les rues de la ville ("outdoor") et au Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain ("indoor"), vise à inscrire la capitale marocaine dans le circuit international du street art.

En marge du festival, des ateliers graffiti destinés à des semi-professionnels, animés par le calligraphe urbain Yann Chatelin, ainsi que des ateliers d'initiation au street art, seront organisés du 18 au 20 mai dans plusieurs lycées de la ville.

Le Musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain, qui accueillera du 15 mai au 31 décembre l’exposition "Main Street", donnera aussi aux visiteurs la possibilité d’assister à la projection de plusieurs documentaires et conférences sur le street art, dont une rencontre avec le collectif britannique "Agents of Change".

"L'art urbain créé dans la rue et pour la rue était exercé autrefois illégalement dans les quartiers et était considéré comme une pollution urbaine", a indiqué Mehdi Qotbi, le président de la Fondation nationale des musées, lors de la conférence de presse. Mais cet art a "su résister pour devenir aujourd'hui un art majeur et une forme d'expression reconnue des milieux artistiques et culturels", a-t-il ajouté.

L’art urbain "présente l'avantage d'ouvrir la culture aux jeunes, ceux qui l'ont même créé", a poursuivi Mehdi Qotbi

Parmi la vingtaine d’artistes internationaux qui participeront à cette 1ère édition du festival, dix artistes investiront les murs de la capitale, dont les Marocains Simo Mouhim, Abdellatif Farhate (Kalamour) et Mohamed El Bellaoui (Rebel Spirit).

Galerie photo Les artistes qui s'afficheront sur les murs de Rabat Voyez les images

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.