MAGHREB
14/04/2015 12h:52 CET

Selon un rapport de la Fondation Internet Society, la Tunisie est le premier pays arabe en matière de liberté sur Internet

Light from a computer screen reflects off of the face of O.J. Brigance, a former Baltimore Ravens football player and current senior advisor to player development, as he testifies to Maryland lawmakers against a right-to-die bill, Tuesday, March 10, 2015, in Annapolis, Md. Brigance was diagnosed with Lou Gehrig's disease, which has no cure, in May 2007, and the computer helps him to communicate. The measure would allow adults given only six months to live the ability to get a prescription for drugs to hasten their death. (AP Photo/Patrick Semansky)
ASSOCIATED PRESS
Light from a computer screen reflects off of the face of O.J. Brigance, a former Baltimore Ravens football player and current senior advisor to player development, as he testifies to Maryland lawmakers against a right-to-die bill, Tuesday, March 10, 2015, in Annapolis, Md. Brigance was diagnosed with Lou Gehrig's disease, which has no cure, in May 2007, and the computer helps him to communicate. The measure would allow adults given only six months to live the ability to get a prescription for drugs to hasten their death. (AP Photo/Patrick Semansky)

INTERNET - "Source indépendante, notamment, en matière de politiques d'Internet", l'organisation non gouvernementale américaine Internet Society a publié son rapport annuel global.

Dans ce document sur l'utilisation globale d'Internet, la Tunisie occupe la huitième place.

En Tunisie, les voies du Net sont-elles impénétrables?

Pour l'établir, trois critères ont été retenus à savoir: la Liberté sur Internet, les barrières d'accès à Internet et la violation des droits d'utilisateurs.

Ainsi, les cinq premières places sont respectivement occupées par l'Islande, les Etats-Unis, l'Estonie, la France et l'Allemagne sont ex-aequo.

Huitième du dit classement, la Tunisie est également la première parmi les pays arabes. Elle devance ainsi La Libye (9ème), le Maroc (10ème) et l'Egypte (12ème).

En Tunisie, les voies du Net sont donc libres.

... Mais l'accès à la toile n'est pas totalement Net

Cette huitième place ne cache pas pour autant les difficultés d'accès à Internet. Toujours selon le même classement, environ 44% de la population tunisienne seulement parvient à y accéder contre 56 % au Maroc, par exemple.

Par contre, en ce qui concerne le haut débit, le taux de pénétration est de 4,9%, soit le taux le plus élevé légèrement devant celui de l'Egypte (3,3%) et l'Algérie (3,3%), ou le Maroc (2,5%).

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.