13/04/2015 13h:14 CET | Actualisé 13/04/2015 13h:19 CET

Karim Zaz condamné à 5 ans de prison dans l'affaire Wana

PROCÈS - Le verdict est tombé: Karim Zaz, l'ancien patron emblématique de l'opérateur téléphonique Wana a été condamné lundi à cinq ans de prison ferme, principalement pour "détournement d'appels internationaux".

Le tribunal de première instance de Casablanca a ainsi condamné Karim Zaz ex-directeur général de Wana Corporate, au terme d'un long procès médiatique. Cet ancien élève de Polytechnique, au parcours professionnel jusque-là exemplaire, était poursuivi pour "constitution de bande criminelle, détournement d'appels internationaux et faux et usage de faux".

Onze autres accusés ont par ailleurs écopé de peines allant de deux et cinq ans de prison, et de 5.000 à 20.000 dirhams d'amende. La Cour a également ordonné une "expertise pour évaluer les dommages et intérêts" à verser aux parties civiles, dont les trois opérateurs marocains (Wana Corporate, Maroc Telecom et Médi Telecom), les douanes marocaines, l'Office des changes et l'Agence nationale de réglementation de télécoms (ANRT). L'expertise doit être présentée d'ici le 1er juillet.

Les accusés, qui avaient plaidé "non coupable", avaient été placés en détention préventive en mars 2014. Ils avaient été arrêtés au terme d'une enquête déclenchée en juin 2012 par une plainte de l'opérateur Wana Corporate contre de présumés détournements de communications téléphoniques internationales impliquant des sociétés marocaines et étrangères. Le préjudice a été évalué à plusieurs millions d'euros par la presse marocaine, citant des experts.

LIRE AUSSI:Karim Zaz, Benallou, CNSS, Drapor, c'est la semaine des grands procès

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.