MAROC
10/04/2015 06h:12 CET

Conflit en Libye: le Maroc "convaincu" que la paix est proche, les experts un peu moins

Conflit en Libye: Selon Mezouar, la paix est proche
MAP
Conflit en Libye: Selon Mezouar, la paix est proche

GUERRE CIVILE - Le Maroc, qui accueille depuis mars un dialogue inter-libyen sous l'égide de l'ONU, s'est dit jeudi "convaincu" d'un prochain règlement de paix dans ce pays en guerre civile.

"Nous sommes dans une phase au cours de laquelle les principes fondamentaux d'un accord ont été acceptés" par les parties rivales en Libye, a assuré le ministre des Affaires étrangères Salaheddine Mezouar, au côté de son homologue américain John Kerry qui le recevait au département d'Etat dans le cadre du "dialogue stratégique" entre les deux pays.

"Je suis convaincu que la réunion de la semaine prochaine permettra d'avancer vers une solution définitive", a dit le chef de la diplomatie marocaine. "Les Libyens sont en mesure de faire la paix", a-t-il ajouté.

Rabat organise depuis le mois de mars un dialogue entre représentants des Parlements rivaux libyens, sous l'égide de l'émissaire de l'ONU Bernardino Leon qui tente d'arracher un accord sur un gouvernement d'unité nationale auprès des deux principaux camps qui se disputent le pouvoir.

Les experts moins convaincus d’une issue rapide

Les discussions inter-libyennes, qui ont été suspendues fin mars au Maroc, doivent reprendre prochainement mais des experts estiment qu'elles ont peu de chances d'aboutir et que la guerre civile risque de s'éterniser.

Prudent, le secrétaire d'Etat John Kerry s'est dit "encouragé par les commentaires" de son homologue marocain "pour les prochaines semaines". Fin mars, l'émissaire de l'ONU avait déjà dit "être très près d'un accord" en Libye.

Livré aux milices depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011, le pays est le théâtre de combats entre différentes factions, mais aussi entre milices et forces pro-gouvernementales. La Libye compte deux gouvernements et Parlements, l'un à Tripoli sous la coupe de milices et l'autre dans l'Est, reconnu par la communauté internationale.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.