MAROC
03/04/2015 07h:59 CET | Actualisé 06/04/2015 09h:18 CET

L'Appartement 22, un espace indépendant dédié à l'art contemporain

L'Appartement 22, un espace indépendant dédié à l'art contemporain
appartement 22
L'Appartement 22, un espace indépendant dédié à l'art contemporain

ART CONTEMPORAIN - Espace d’exposition et de résidence de création fondé en 2002 à Rabat par le chercheur et commissaire d’exposition Abdellah Karroum, l’appartement 22 est un lieu totalement indépendant dédié à l’expression, la recherche et la production d’art. Il a joué un rôle déterminant et pionnier dans l’histoire de l’art contemporain au Maroc.

Le Huffpost Maroc a rencontré Maud Houssais, chargée de projets à l’appartement 22 pour une conversation sur l’espace et ses projets.

Abdellah Karroum, fondateur d’un espace pionnier pour l’art contemporain au Maroc

Abdellah Karroum est rentré au Maroc en 2000, après une carrière de curateur au CAPC de Bordeaux pour mener des projets dans le domaine de l’art.

"En 2002, il a transformé son appartement en mini-académie sur l’art avec les artistes de la génération 00 et des chercheurs, pour pallier le manque de structures universitaires dédiées à l’art", raconte Maud Houssais.

L’appartement 22 a donc permis aux nouvelles générations d’artistes marocains et internationaux de créer et exposer en faisant appel à l’érudition de professionnels du monde de l’art internationaux pour accompagner les artistes, concevoir des expositions et écrire sur leurs travaux.

L’appartement 22 a accueilli des artistes devenus de grandes pointures de la scène artistique marocaine contemporaine et internationale tels que Younes Rahmoun, Batoul S’Himi ou encore Yto Barrada.

Quant à Abdellah Karroum, il est depuis 2013 directeur du MATHAF, le Musée arabe d’art moderne à Doha, (Qatar), membre du Conseil International des musées et des collections d'art moderne et il a été sollicité dans de nombreux événements internationaux consacrés à l’art tels que la Biennale de Dakar ou la Triennale du Palais de Tokyo, à Paris.

Fonctionnement et projets de L’appartement 22

L’appartement 22 n’expose aucune oeuvre déjà présentée. Lorsqu’un artiste collabore avec l’espace, c’est dans le but de produire lors d’une résidence. L’appartement 22 possède d’ailleurs plusieurs espaces de création: les locaux de l’appartement 22 à Rabat, la Rif Résidences à Béni Boufrah, et à Fès dans une zone industrielle. Ces résidences qui durent d’une semaine à un mois, sont parfois rythmées par des rencontres et des workshops et aboutissent à une exposition.

En 2002, Abdellah Karroum a lancé les expéditions du Bout du Monde, un "système de rencontre entre un curateur et un petit groupe d’artistes".

Le but est d’immerger les artistes dans un contexte géographique et social afin qu’ils produisent des oeuvres éphémères en rapport avec leur environnement. Le dialogue avec la population locale et l’appréhension de l’histoire du lieu par les artistes sont des étapes inévitables du projet.

Dès 2004, Abdellah Karroum a fait appel à des curateurs internationaux pour diriger et concevoir les expositions de l’appartement 22. En 2007, il va plus loin en constituant un collège de curateurs pour mener les expositions. La même année, la première radio dédiée à l’art contemporain et à la pratique artistique au Maroc, animée par une délégation artistique, radioappartement22 a été lancé.

Attaché aux questions d’éducation, de valorisation et de transmission, l’appartement 22 a également constitué un fonds d’archives. "Il comprend des documents, des catalogues, des portfolios, des revues de presses, des vidéos et des documents rares sur les artistes marocains. C’est une sorte d’écriture de l’histoire de l’art alternative". Le fonds d’archive est d’ailleurs consulté par des chercheurs et des étudiants et il est accessible à tous les visiteurs de l’appartement 22.

L’appartement 22 c’est aussi une maison d’édition, hors’ champs, créée en 2002: "un moyen de savoir, de partage et de connaissance". Plusieurs publications ont été éditées sur l’art, les expositions de l’appartement 22 ou sur des artistes tel que le photographe Bernard Plossu ou par des écrivains tel que Youssouf Amine Elalamy.

Retrouvez toute la programmation de l'Appartement 22 sur son site

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.