MAROC
02/04/2015 07h:28 CET | Actualisé 02/04/2015 07h:49 CET

La pollution coûte 4% du PIB au Maroc

Ce que coute la pollution au Maroc
afp
Ce que coute la pollution au Maroc

POLLUTION - Le coût de la dégradation annuelle de l’environnement du royaume est estimé à 4% de son PIB, soit quelque 45 milliards de dirhams (sur un total de plus de 1143). C’est ce qu’a déclaré mardi à Fès, la ministre déléguée chargée de l’Environnement en marge d’une réunion axée sur l’examen des problématiques environnementales locales.

En tête des ces problématiques, figurent la dépollution des margines des huileries d'olives et des fours de poterie ainsi que la nécessité de revoir la gestion des déchets ménagers de la ville. Un chantier qui paraît d’autant plus urgent que les odeurs de la décharge publique de Fès incommodent depuis plusieurs années ses habitants.

La ministre a ainsi fait connaître sa volonté de pallier ce désagrément dans le cadre d’un plan national des déchets ménagers (PNDM).

Hakima El Haite a en outre précisé que le PNDM prévoit d'accroitre le taux de collecte professionnalisée de 85% en 2016, puis de 90% en 2020. Elle a également assuré que tous les centres urbains seraient dotés à horizon 2020 de stations de valorisation et de traitement des déchets.

Abordant la question de la nocivité de certains déchets ainsi que les enjeux de santé publique qui en découlent, la ministre déléguée a annoncé la mise en place prochainement de filières de valorisation de déchets nocifs particulièrement pour les batteries usagées et les huiles usées, outre la mise en œuvre de la police de l'environnement.

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.