ALGÉRIE
02/04/2015 09h:47 CET | Actualisé 02/04/2015 10h:20 CET

Kamel Daoud à l'honneur dans les colonnes du New York Times

Facebook/Kamel Daoud

Le site du prestigieux quotidien américain The New York Times a publié mercredi un long article consacré au romancier et journaliste algérien Kamel Daoud, plusieurs fois primé.

Titré "Stranger Still" (Étranger toujours), cet article à paraître le 5 avril dans le supplément hebdomadaire The New York Times Magazine, présente le parcours personnel, littéraire et journalistique de Kamel Daoud, rencontré en janvier dernier à Oran par le journaliste américain Adam Shatz .

En plus de rapporter cette rencontre avec un écrivain qui "défend avec intrépidité (dans son roman et ses chroniques) la cause de la liberté individuelle", l'auteur propose également une lecture de son roman "Meursault, contre-enquête", publié en Algérie en 2013 puis en France où il a été finaliste au prix Goncourt.

Dans ce premier roman, Kamel Daoud reprend l'histoire de l'assassinat commis par le personnage polémique de "L’Étranger" d'Albert Camus, en livrant une version du meurtre racontée, d'un point vue algérien, par le frère de "l'Arabe" assassiné.

Dans cet article qui tient à la fois des impressions de voyage et de l'entretien, le critique littéraire aborde, par ailleurs, le contexte politique et historique algérien pour éclairer sur les prises de position de Kamel Daoud dans ses chroniques de presse.

L'auteur de l'article revient aussi sur les menaces proférées contre l'écrivain algérien en faisant intervenir plusieurs personnalités littéraires, journalistiques et politiques qui expriment des avis divergents sur les prises de position de Daoud, tout en s'accordant sur son talent d'écrivain.

Salué par la critique et la presse en Algérie comme en France, "Meursault, contre enquête" avait reçu en 2014 plusieurs distinctions dont le Prix François Mauriac de l'Académie Française, le Prix des Cinq continents, décerné par l'Organisation internationale de la francophonie, et le Prix "Escale littéraire" d'Alger, décerné par des écrivains et journalistes algériens et français.

LIRE AUSSI:En course pour le Goncourt, Kamel Daoud veut participer "à restaurer la confiance en soi et le culte du succès algérien (ENTRETIEN)"

Le roman "Meursault, contre-enquête" de Kamel Daoud paraîtra en juin aux Etats-Unis

La traduction en anglais du roman "Meursault, contre-enquête" de l'écrivain et journaliste algérien Kamel Daoud, finaliste au Goncourt, paraîtra en juin prochain chez "Other Press", une maison d'édition de New-York, indique l'éditeur américain sur son site Internet.

Sous le titre de "The Meursault Investigation", cette traduction du premier roman de Kamel Daoud a été réalisée par John Cullen, traducteur entre autre du Français Philippe Claudel et récompensé en 2010 du "Independant Foreing Fiction Prize", un prix annuel décerné par l'influent journal britannique "The Independant".

Créée en 1998 à New-York, la maison d'édition Other Press s'est d'abord spécialisée dans les ouvrages académiques et les livres de psychanalyse, avant de s'ouvrir à la littérature.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.