ALGÉRIE
19/03/2015 12h:27 CET | Actualisé 19/03/2015 12h:44 CET

Grève de l'ESBA: La ministre "promet" de résoudre les problèmes, les étudiants campent sur leur décision

Facebook/Ecole Supérieure des Beaux-arts d'Alger

La ministre de la Culture Nadia Labidi s'est enfin déplacée ce 19 mars, à l'École Supérieure des Beaux-Arts (ESBA) pour discuter avec les étudiants en grève depuis le 15 mars.

Mme Labidi a confirmé le départ de l'ancien directeur général, Kamel Chaou, et la nomination d'un nouveau responsables dans un délai n'excédant pas les deux semaines, selon les étudiants de l'école.

La numéro 1 de la Culture s'est engagée à satisfaire l'ensemble des revendications des grévistes notamment le changement de tutelle, assurer les moyens pédagogiques nécessaires et le respect de l'étudiant de l'école...

Nadia Labidi a promis de faire de son mieux et d'être à l'écoute des étudiants via les représentants du ministère pour aboutir à un consensus.

nadia labidi

Les étudiants en grève depuis dimanche dernier, sont décidés à maintenir la contestation, jusqu'à ce que toutes leurs revendications soient satisfaites.

Quant à la venue du ministre, tant réclamée depuis le début du mouvement "Infij'Art", n'a pas convaincu les grévistes qui veulent des solutions concrètes et immédiates.

La venue de la responsable de la Culture est intervenue suite à l'échec de son émissaire qui a fait face à un refus de négociation de la part des élèves de l'ESBA et qui ont réussi à faire démissionner le directeur au bout de trois jours de grèves.

grève esba

Galerie photo La grève de l'art Voyez les images

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.