ALGÉRIE
12/03/2015 15h:23 CET | Actualisé 12/03/2015 15h:34 CET

Violences dans les stades de football: 673 blessés durant la saison 2013-2014

Wikimedia Commons

Durant la saison 2013-2014, 673 personnes ont été blessés suite à des incidents violents dans les stades de football, a révélé jeudi à Blida Ahmed Saadallah, représentant du service de la sûreté de la wilaya.

148 matchs ont connu des violences durant la saison passée. Sur les 673 blessés, on compte 424 éléments de la police, 56 joueurs, 22 arbitres. 155 véhicules ont également été endommagées dont 96 appartenant à la direction générale de la sûreté nationale. La police a procédé à l'arrestation de 319 individus, dont 50 mineurs, suite aux évènements de violence de la saison dernière.

La saison 2012-2013, déjà violente, a enregistré 219 blessés de moins. Les dégâts matériels ont également augmenté.

Ces chiffres alarmants, relayées par l'agence APS, ont été présentés durant une journée d'études organisée à Blida et consacrée au phénomène de la violence dans les stades algériens. Des intervenants ont souligné des facteurs sociaux comme le chômage afin de tenter d'expliquer ce phénomène. D'autres facteurs incluent le nombre de spectateurs en hausse, ce qui rend leur gestion difficile.

Afin de contrer la violence dans les stades, des participants ont préconisé des campagnes de sensibilisation et des mesures dissuasives. Parmi les propositions, des spots contre la violence des stades sur les chaines de télévision, des la sensibilisation dans les écoles et les lycées ainsi que l'interdiction d'accès aux stades aux supporteurs violents et des punitions plus sévères pour les clubs dont le public commet des actes violents.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.