ALGÉRIE
07/03/2015 10h:40 CET | Actualisé 14/06/2015 12h:53 CET

A In Salah, la lutte "au féminin" contre le gaz de schiste (PHOTOS)

Tous les jours depuis le 31 décembre, elles sont là, Sahat Essoumoud, la place de la "Résistance" où bat le cœur du mouvement anti gaz de schiste. Les femmes d’In Salah ont, dès le début, rejoint les hommes dans leur combat, leur signifiant clairement qu’elles ne comptaient pas rester en marge du mouvement. "On leur a dit, cette fois-ci, on va y aller bras dessus, bras dessous et foncer ensemble", confiait fin janvier au Huffington Post Algérie, Fatiha Touni, une habitante d’In Salah.

En plus des marches quotidiennes à travers la ville et des rassemblements journaliers, les femmes d’In Salah - étudiantes, mères de familles, grand-mères, venues de tous les horizons - ont pris en charge la préparation des repas: deux fois par jour, elles cuisinent pour 200 personnes sous la khaïma installée en face de la daïra. A l’occasion de la Journée de la femme, le Huffington Post Algérie revient en images sur le combat de ces citoyennes ordinaires dont l'engagement a donné un autre visage au mouvement contre le gaz de schiste.

Femmes d'In Salah

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.

Suivez l'actualité sur le gaz de schiste ICI.