ALGÉRIE
06/03/2015 11h:20 CET | Actualisé 06/03/2015 11h:20 CET

Ligues 1 et 2: la LFP appelle à "la compression drastique des salaires des joueurs" pour éviter la faillite des clubs

Wikimedia Commons

La Ligue de football professionnel (LFP) en Algérie a appelé les clubs des deux Ligues 1 et 2 à adopter un ''plan de redressement" pour faire face à la "dégradation de façon dangereuse" de leur situation financière, rapporte l'Agence de presse algérienne (APS). Ce plan comporterait, entre autres mesures, la ''compression drastique des salaires des joueurs".

Dans ses statistiques, la LFP a fait savoir que quatorze (14) joueurs de la Ligue 1 algérienne de football perçoivent un salaire mensuel de plus de 2 millions DA, alors que quatre-vingt-trois (83) autres touchent entre 1,2 et 1,9 millions DA.

Les chiffres dévoilés par la LFP montrent aussi qu'ils sont 59 joueurs à percevoir des salaires de 0 à 399.999 DA, 33 joueurs de 400.000 à 599.999DA, 48 joueurs de 600.000 à 999.999 DA et 56 joueurs de 1.000.000 à 1.999.999 DA.

La Fédération algérienne de football (FAF) avait tenté d'ériger une nouvelle loi de plafonnement de salaires, par laquelle elle avait proposé de fixer de 800.000 à 1.200.000 DA, le plus gros salaire à attribuer aux joueurs internationaux, mais son projet, qui devait entrer en vigueur l'été dernier, a été voué à l'échec.

Les présidents des clubs n'ont pas "joué le jeu", avait-on affirmé du côté de la FAF.

Dans le plan de redressement proposé par la LFP, les clubs devraient également prendre en compte les ''futures ressources financières (nouveaux apports en numéraires des associés, sponsoring, etc...).

La LFP a prévenu que "si des solutions ne sont pas trouvées à court terme, les SSPA/Clubs se dirigent inévitablement vers une situation irréversible de cessation de paiement (banque route)".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.