ALGÉRIE
01/03/2015 13h:00 CET | Actualisé 01/03/2015 14h:30 CET

Décès de Yasar Kemal, icône de la littérature turque

Yasar Kemal, écrivain et grande figure de la littérature turque, est décédé samedi dans un hôpital d'Istanbul à l'âge de 92 ans, à la suite de complications survenues après une infection pulmonaire et d'arythmie cardiaque, selon les médias turcs.

Né en 1923 dans le sud de la Turquie, à Osmaniye, Yasar Kemal a connu son premier succès en 1955, à la publication de son premier roman "Mehmet le mince". Cette oeuvre a été traduite dans plus de 40 langues, une prouesse littéraire à la reconnaissance internationale.

Inspiré par Léon Tolsoï, Anton Tchekov et Stendhal, Yasar Kemal a été à maintes reprises récompensé. D'abord en 1955 par le prix turc Varlik Roman Armangan en 1955, ensuite le Prix Bjornson en 2013, en Norvège, en recevant entre les deux dates le prix du meilleur roman étranger par le Syndicat des critiques littéraires français (1977) et la Légion d'honneur en 2011.

Yasar Kemal a été nominé pour décrocher le prix Nobel de littérature, en 2006. L'écrivain, aussi auteur de "L'Herbe qui ne meurt pas" et "Terre de fer, ciel de cuivre", était, en outre, engagé et militant pour la cause kurde, subissant ainsi de nombreux procès, des emprisonnements qui l'ont poussé à s'exiler.

LIRE AUSSI: Afrique du Sud: décès d'André Brink, écrivain engagé contre l'apartheid

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.