MAROC
01/03/2015 11h:49 CET | Actualisé 01/03/2015 13h:35 CET

Festival national du film de Tanger: "La Nuit entr'ouverte" remporte le Grand Prix

Tala Hadid, la réalisatrice de "La Nuit entr'ouverte"
Tala Hadid, la réalisatrice de "La Nuit entr'ouverte"

CINÉMA - C'est La Nuit entr'ouverte, le premier long métrage de la réalisatrice maroco-irakienne Tala Hadid, qui remporte le Grand Prix du 16ème Festival national du film de Tanger (FNF).

Tala Hadid y met en scène avec un regard poétique la souffrance humaine, à travers des personnages perdus au milieu du mal, des guerres et des ruines.



En marge de la cérémonie de clôture du FNF, Tala Hadid s'est dite "très heureuse" et "sincèrement émue", relevant que cette consécration pour son premier long métrage constitue, à ses yeux, une réelle motivation pour continuer sur sa lancée et poursuivre avec succès sa carrière cinématographique. 



Le palmarès de la compétition compte également les films L'orchestre des aveugles de Mohamed Mouftakir, Dallas de Mohamed Ali Mejboud, ainsi que Karyan Bollywood de Yassine Fennane.



L'orchestre des aveugles a, ainsi, obtenu les Prix de la réalisation et de la musique originale, tandis que Dallas a valu à ses deux comédiens, Amal Al Atrach et Aziz Dadass, respectivement les Prix du 1er rôle féminin et masculin. 



Concernant Karyan Bollywood, il s'est vu décerner les Prix de la première œuvre et du 2ème rôle masculin remporté par Adil Aba Tourab.



Le long métrage Aida de Driss Mrini a raflé de son côté trois prix, à savoir le Prix du 2ème rôle féminin pour l'actrice Houda Rihani, le Prix de l'image et le Prix du montage.



Le film La moitié du ciel d'Abelkader Lagtaâ a eu droit au Prix du scénario alors que le Prix du son a été attribué à Chaibia de Youssef Britel.



Galerie photoLes 10 réalisateurs marocains qui montent Voyez les images

LIRE AUSSI: >>"Karyan Bollywood", une comédie noire aux mille couleurs (INTERVIEW de Yassine Fennane)

>>Festival National du Film de Tanger: "Chaibia, la paysanne des arts", un portrait haut en couleurs de l'artiste peintre Chaibia Talal

>>Chronique: Seul film marocain en lice au FIFM 2014, L'Orchestre des aveugles, de Mohamed Mouftakir

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.