ALGÉRIE
23/02/2015 11h:47 CET | Actualisé 23/02/2015 12h:51 CET

Des journalistes algériens "exigent des excuses publiques" de Joseph Ged

Facebook/ojim.fr

Des journalistes algériens ont lancé lundi une pétition pour dénoncer les déclarations du PD-G de l'opérateur Ooredooau sujet des conditions d'octroi de la publicité aux médias. Les signataires de la pétition qui parlent de "chantage à la publicité" exigent des "excuses publiques" du patron d'Ooredoo Algérie, Joseph Ged.

Ce dernier avait déclaré mercredi 18 février, lors d'un dîner organisé par son entreprise en présence de responsables de la presse, et le ministre de la communication Hamid Grine, qu'Ooredoo "ne cautionnera d'aucune façon les attaques personnelles [...] contre les leaders "ni du pays qui [lui] fait l'honneur de nous accueillir et qui tient une place si chère dans nos cœurs: l'Algérie, ni du pays d'où a commencé l'aventure Ooredoo: le Qatar".

Une cinquantaine de journalistes, exerçant dans la presse écrite et audiovisuelle, ont déjà signé la pétition postée depuis ce matin sur Internet.

Les signataires dénoncent un "chantage inacceptable" de la part d'un chef d'entreprise, qui "se dresse en censeur des lignes éditoriales des médias".

"Un odieux chantage revendiqué et assumé publiquement (...) en présence d'un représentant du gouvernement du même pedigree (..) Faut-il rappeler à ce PD-G qu'il n'a pas à s'immiscer dans un débat qui ne le regarde pas et qui ne le concerne ni de près ni de loin", protestent les auteurs de cette pétition.

Les journalistes algériens sont ainsi invités "à faire preuve de vigilance, et à condamner cette immixtion flagrante des puissances", à boycotter les activités de l'opérateur "jusqu'à ce que Joseph Ged fasse ses excuses publiques".

Nous le devons à nos confrères morts pour la liberté de la presse. Nous le devons aux principes éthiques qui fondent l'exercice de la profession", peut-on lire dans la déclaration accompagnant la pétition.

LIRE AUSSI: El Watan et Liberté sortent du profil bas et critiquent le "chantage" à la pub de Joseph Ged, PDG d'Ooredoo

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.