MAROC
22/02/2015 05h:14 CET

Driss Lachgar: Le patron de l'USFP pour l'avortement, contre le mariage des mineures et la polygamie

Driss Lachgar: Le patron de l'USFP pour l'avortement, contre le mariage des mineures et la polygamie
MAP
Driss Lachgar: Le patron de l'USFP pour l'avortement, contre le mariage des mineures et la polygamie

POLITIQUE - Accueilli le 22 février dans le stand du Conseil national des droits de l'Homme (CNDH) au Salon du livre de Casablanca, Driss Lachgar a donné son avis sur plusieurs questions sociétales dont l'avortement, le mariage des mineures et la polygamie. Morceaux choisis.

"L'USFP soutient la dépénalisation de l'avortement, mais dans le respect de certaines conditions", a déclaré Driss Lachgar. Le premier secrétaire de l'USFP a, ce faisant, joint sa voix à celles de Nabil Benabdallah et Mohand Laenser, respectivement secrétaires généraux du PPS et du MP, qui se sont dits favorables à une dépénalisation de l'avortement.

Driss Lachgar estime que "l'avortement est la réponse la plus convenable à une problématique sociétale" qui est celle du "viol et des grossesses indésirées". "Vu la hausse du nombre des viols et des cas d'inceste, il nous faut trouver des solutions, pour les victimes", estime-t-il.

"Comment voulez-vous qu'une mineure violée par un groupe puisse porter dans ses entrailles une erreur et un péché qui la poursuivra sa vie durant, et dont les deux vont souffrir?", s'est questionné Lachgar, qui pense qu'il "est temps que nous disions, tous ensemble, que la dépénalisation de l'avortement et sa régulation sont nécessaires".

"L'USFP ne considère pas la cause féminine comme un amusement intellectuel ou idéologique", s'est défendu Lachgar, qui rappelle que la cause féminine "a été portée et défendue, pendant longtemps, par l'USFP, (...) qui milite pour annuler les lois discriminatoires envers les femmes".

Parmi ces lois, celles permettant le mariage des mineures et la polygamie, qu'il faut "purement et simplement interdire".

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.