MAROC
19/02/2015 07h:37 CET

Espagne-Maroc: 35 migrants entrent à Melilla après un nouvel assaut

Barrière de Melilla
noborder network/Flickr
Barrière de Melilla

IMMIGRATION - Une centaine de migrants d'Afrique subsaharienne ont tenté jeudi de passer la frontière grillagée séparant le Maroc de l'enclave espagnole de Melilla et 35 y sont parvenus, a annoncé la préfecture de Melilla.

Ce nouvel assaut intervient alors que les autorités marocaines ont mené le 10 février une vaste opération de démantèlement des campements de fortune du massif du Gourougou, dans la région de Nador, où étaient installés des milliers de migrants. Ce jour-là, une quarantaine de personnes étaient entrées en Espagne après un assaut massif de quelque 600 migrants.

Jeudi, "l'entrée s'est produite à 6H40 (5H40 GMT). Une centaine d'immigrants subsahariens sont parvenus jusqu'à la zone jouxtant le passage frontière du Barrio Chino", a indiqué à l'AFP une porte-parole de la préfecture.

"35 sont parvenus à entrer et sont allés directement au CETI", le centre d'accueil des immigrants, a-t-elle ajouté, précisant que trois d'entre eux pourraient être envoyé à l'hôpital pour une "petite fracture".

65 assauts à Melilla en 2014

Les autorités espagnoles ont enregistré plus de 65 assauts en 2014 à Melilla, contre 38 en 2013. Plus de 16.000 personnes ont tenté d'y accéder en 2014 et près de 5.000 y sont parvenus, contre quelque 3.000 en 2013.

Les autorités marocaines ont de leur côté affirmé que "87 assauts" sur Ceuta et Melilla avaient eu lieu en 2014. Le Maroc a régularisé près de 18.000 migrants sur un total de 27.300 dossiers déposés, selon un bilan quasi-définitif officiel rendu public le 9 février.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.