MAROC
13/02/2015 06h:34 CET | Actualisé 13/02/2015 06h:40 CET

Huit jihadistes condamnés à Salé, dont un Français

DR

TERRORISME - Trois à cinq ans de prison ferme pour huit personnes condamnées dans "des affaires de terrorisme" par le tribunal de Salé, près de Rabat.

Parmi ces huit personnes, un Français, Pierre Pascal. Il écope de cinq ans de prison ferme pour "constitution de bande", "actes de terrorisme dans le cadre d'un projet collectif visant à porter gravement atteinte à l'ordre public" et "apologie d'actes constituant des crimes terroristes".

Six autres personnes poursuivies dans le cadre d'un autre dossier et dont l'identité n'a pas été révélée ont elles été condamnées par ce même tribunal à des peines de trois et quatre ans de prison, notamment pour "financement d'actes constituant des crimes terroristes".

Une dernière, accusée de "détention et manipulation d'armes", s'est vu infliger une peine de trois ans.

D'après la MAP, certains de ces condamnés sont impliqués dans le recrutement de jeunes Marocains "dans les rangs de groupes terroristes en Irak et en Syrie", sans qu'il ne soit fait explicitement mention du groupe Etat islamique (EI). Ils "recevaient des fonds étrangers pour financer le terrorisme".

Au début du mois s'est ouvert le procès de quatre autres ressortissants français accusés de "terrorisme", également à Salé. Il a été ajourné au 5 mars.

Le Maroc, tout comme la France, compte plus d'un millier de ressortissants, dont des binationaux, dans les rangs d'organisations jihadistes comme le groupe EI.

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.