MAGHREB
12/02/2015 04h:35 CET | Actualisé 13/02/2015 05h:05 CET

RSF: La Tunisie gagne 7 places au classement mondial de la liberté de la presse

RSF

POLITIQUE - L'organisation Reporter sans frontières (RSF) a publié son classement mondial de la liberté de la presse 2015.

La Tunisie est classée 126ème avec une augmentation de sept places par rapport au classement de 2014 où elle était classée 133ème.

Les critères pris en compte par RSF dans ce classement annuel sont "le niveau des exactions, l’étendue du pluralisme, l’indépendance des médias, l’environnement et l’autocensure, le cadre légal, la transparence et les infrastructures".

La Tunisie progresse mais..

Malgré la progression "relative" de la Tunisie, RSF exprime quelques "inquiétudes", notamment sur l'inscription de l'atteinte au sacré et de la “moralité publique” dans la Constitution, pouvant restreindre la liberté d’expression.

D'autre part, "le nombre d'agressions commises à l'encontre des journalistes est toujours trop élevé et la mise en pratique des dispositions garantissant la liberté de l’information tarde à se mettre en place".

Les pays du Maghreb dans le classement

La Tunisie est devancée par deux pays du Maghreb: L'Algérie, classée 121ème, observe une hausse de deux places par rapport à l'année dernière. La Mauritanie, classée 55ème, a gagné 5 places.

Le Maroc, 130ème, gagne 6 places sur un total de 180 pays répertoriés. Par contre la Libye, en chute libre, est classée 154ème avec 17 places perdues.

"Les journalistes qui exercent en Libye font l’expérience d’une situation chaotique (...) Face aux violences, plus de quarante professionnels de l’information se sont résolus à fuir leur pays en 2014. Rapporter des informations sur les agissements des milices qui se partagent le pays relève désormais de l’héroïsme", indique Reporter sans frontières.

Qui est en tête?

Pour la cinquième fois consécutive, la Finlande est en tête du classement. Elle est suivie par la Norvège et le Danemark.

"La richesse par habitant est corrélée positivement à la liberté de la presse. Une tendance symbolisée par la performance de la Norvège ou du Danemark, qui font partie de la liste des 20 pays ayant le plus important PIB par habitant au monde et qui sont respectivement 2ème et 3ème au Classement mondial 2015", explique l'organisation non gouvernementale.

La grande remarque qui doit être déduite de ce classement est que la situation globale de la liberté de la presse dans les cinq continents est en "régression brutale":

"Les 2/3 des 180 pays figurant au classement font moins bien que dans l’édition précédente"

Selon RSF, les causes majeures de cette régression sont les conflits armés, la menace accrue d’acteurs non étatiques comme Boko Haram ou l'Etat islamique, les exactions commises lors des manifestations ainsi que la crise économique et financière.

LIRE AUSSI:Tunisie - RSF: Classement mondial de la liberté de la presse... Le Maghreb toujours à la traine

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.