MAROC
09/02/2015 10h:05 CET | Actualisé 09/02/2015 12h:04 CET

CAN 2015: Retour sur la compétition en dix images insolites

FOOTBALL - Après une séance de tirs aux buts interminable (9-8), la Côte d’Ivoire s’est imposée, dimanche soir, face au Ghana en finale de la Coupe d’Afrique des nations. Retour sur la CAN 2015 en dix images insolites.

1. Hervé Renard, l’entraîneur des Ivoiriens, a célébré à sa manière la victoire des Eléphants dimanche soir. Le sélectionneur français, qui vient de gagner sa deuxième CAN après la Zambie en 2012, a littéralement fait tomber la chemise, laissant les spectateurs découvrir ses abdominaux, largement commentés sur les réseaux sociaux. Certains l’ont même comparé à l’acteur "beau gosse" de Game of Thrones, l’interprète de Jaime Lannister.

2. Pendant le match, une autre image a fait le buzz sur la toile: celle de l’attaquant ivoirien Gervinho qui, au cours de la séance de tirs aux buts, s’est tranquillement installé, dos aux terrain, sur une chaise en plastique.

3. La victoire des Eléphants fait la une des quotidiens ivoiriens, qui ne tarissent pas d’éloge sur l’équipe nationale. Pour L’Intelligent d’Abidjan, dimanche soir, "Dieu était ivoirien". Rien que ça.

ivoiriens

4. Le joueur ivoirien Didier Drogba n'a pas non plus caché sa joie face à la victoire des Eléphants. Dans une courte vidéo postée sur Instagram, on voit le joueur qui évolue à Chelsea, devant sa télévision, en train de hurler de joie.

5. Lors de la petite finale entre l’équipe de la RD Congo et l’équipe de la Guinée équatoriale, samedi soir, le gardien de but congolais Robert Kidiaba a tenté de déstabiliser son adversaire, l’attaquant Balboa. Au moment où celui-ci s’élançait pour tirer, Kidiaba a effectué un étonnant saut périlleux arrière dans les cages. Coup de bol pour la RD Congo, qui a remporté le match 4-2 après la séance de tirs aux buts.

6. À la fin du même match, le gardien de 39 ans a célébré la victoire de son équipe en sautillant sur les fesses sur plusieurs mètres. Une "danse" habituelle pour Kidiaba, qui s’adonne régulièrement à ce genre de démonstration festive à la fin des matchs.

7. Partie favorite, l’Algérie a connu une grosse déception après son élimination, dès les quarts de finale, face à la Côte d’Ivoire. Fin de la compétition pour les Fennecs, qui avaient pourtant brillé lors du Mondial. "La désillusion", titre Le Soir d’Algérie. Même impression chez le caricaturiste algérien Dilem, qui dessine un joueur algérien la tête enfouie dans un terrain de foot.

8. et 9. Le 31 janvier, les Tunisiens ont également perdu en quart de finale contre la Guinée équatoriale. Les Aigles de Carthage, qui menaient le jeu, ont exprimé leur colère contre l’arbitre qui aurait sifflé un pénalty sur une faute inexistante, donnant ensuite l’avantage aux Guinéens. La tension était palpable à la fin du match: l’arbitre a dû être escorté par la police après une vive altercation avec les Tunisiens, et le joueur Ahmed Akaichi a, pour sa part, fondu en larmes.

10. Le 29 janvier, suite à une égalité parfaite au terme de la phase de poules entre le Mali et la Guinée équatoriale, la Confédération africaine de football organise un tirage au sort. Le Mali est éliminé après une "cérémonie" de deux minutes, suscitant l’agacement du président malien, qui a confié à l’AFP qu’il aurait préféré perdre "sur des critères sportifs".

Retrouvez les articles du HuffPost Maroc sur notre page Facebook.