MAGHREB
05/02/2015 11h:26 CET

CAN 2015: L'arbitre du match Tunisie - Guinée équatoriale a été suspendu par la CAF six mois (PHOTOS)

Rajindraparsad Seechurn, arbitre sous haute surveillance (AP Photo/Themba Hadebe)
ASSOCIATED PRESS
Rajindraparsad Seechurn, arbitre sous haute surveillance (AP Photo/Themba Hadebe)

Après le quart de finale Tunisie - Guinée Equatoriale, remporté samedi 31 janvier par le pays hôte, et les nombreuses erreurs d'arbitrage, M. Seechurn Rajindrapasard a été suspendu!

La Confédération Africaine de Football (CAF) a exclu, ce mardi 3 février, pour une période de six mois, l'arbitre mauricien controversé.

Cette suspension lors d'une CAN n'est pas une première. Lors de l'édition précédente, il y a deux ans, l'arbitre de la demi-finale Ghana - Burkina, le Tunisien Slim Jeddidi avait été suspendu. Dans son compte rendu, Il avait admis une erreur, en expulsant l'attaquant burkinabé Jonathan Pitroipa.

Mais, l'affaire du match contre la Guinée équatoriale ne s'arrête pas là.

La Fédération Tunisienne de Football, ou FTF, doit encore régler le montant des dégâts d'après match causés par les joueurs tunisiens et une amende de 50.000 dollars (environ 96.000 dinars tunisiens).

La CAF avait demandé aux autorités tunisiennes de s'excuser pour avoir mis en cause la partialité de la CAF.

Chose que la fédération tunisienne ne fera pas...

"Pourquoi des excuses ? Nous avons demandé à la CAF de nous préciser de quoi nous devrions nous excuser, a ajouté le responsable. Nous avons dit que l'arbitre a commis des erreurs en notre défaveur. (...) Nous avons demandé que la CAF ouvre une enquête", a affirmé le vice-président de la FTF Maher Snoussi.

Le match Tunisie - Guinée Equatoriale n'est pas encore fini. Sur la Toile, les internautes ironisent sur l'arbitrage de Monsieur Rajindrapasard depuis samedi dernier...

Galerie photo Les twittos ironisent sur l'arbitre du match Tunisie-Guinée équatoriale Voyez les images

LIRE AUSSI:CAN 2015: Après l'élimination de la Tunisie et la polémique sur l'arbitrage qui s'en est suivie, la FTF demande d'ouvrir une enquête

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.